Orange, Airtel, Vodacom et Tigo, Les quatre grands opérateurs des télécommunications en République Démocratique du Congo s’unissent pour lutter contre Ebola. Elles répondent à l’appel de l’Union Africaine pour lutter contre l’épidémie d’EBOLA dans le continent. Cette vaste campagne de communication et sensibilisation a été lancé par le Vice-Premier ministre et ministre des PT-NTIC Thomas Luhaka Losendjola ce mardi 13 Janvier 2015 à l’hôtel Memling.

Alain Kahasha, Directeur Général de Airtel RDC a, au nom des quatre entreprises, pris la parole pour expliquer les motivations de leurs actions en présence du Vice-premier ministre des PT-NTIC, du représentant du ministre de la Santé et des représentants des autres entreprises, Gaston Maduma Directeur Général Adjoint de Vodacom Congo, Jean-Philippe Lhuillier, Directeur Général Adjoint de Orange RDC et Oomar Chutoo, Directeur Financier de Tigo RDC.

Les dirigeants de 4 géants des télécoms en RDC

« A travers un ou plusieurs sms, vous et nous, nous sauverons des nombreuses vies », a dit Alain Kahasha Directeur Général d’Airtel RDC et représentant les autres sociétés des télécommunications en RDC. « En nous associant à cette cause, nous voulons redire aux millions d’hommes et de femmes qui croient en nous en tant que sociétés de téléphonie mobile : « que la télécommunication peut changer la face du monde » », a complété Gaston Maduma -Directeur Général Adjoint de Vodacom Congo.

Jean- Philippe Lhuillier, Dga de Orange RDC, a ajouté qu’il est important pour les entreprises de télécommunication de mettre la main dans cette lutte contre Ebola qui les populations avec lesquelles nous sommes en permanent contact. Et Oomar Chutoo, directeur financier de Tigo a souligné que leur action ne réussira qu’avec la participation de la population et aussi créera une émulation auprès des autres opérateurs économiques au Congo.

Affiche de la campagne de Lutte contre Ebola

Ces quatre géants des télécoms panafricaines ont mis en place deux courts numéros, à savoir : 7979 pour Vodacom, Orange et Tigo & 797 pour Airtel. Le coût d’un sms est de 10 Unités. La procédure de donation a été expliqué par Marcus Muntu de Tigo RDC

Les fonds que ces dernières récolteront via les sms seront acheminés à la cellule de l’Union Africaine, African Union Support to EBOLA Outbreak in West African : ASEOWA, chargée de collaborer avec les gouvernements des pays concernés. Cette grande campagne qui commence le 13 Janvier prendra fin après trois mois, soit le 13 avril 2015.

Le directeur de cabinet du ministre de la santé publique le docteur Shenge et l’épidémiologiste congolais le docteur Benoit Kebela, ont partagé leur expérience sur cette épidémie. Pour ces deux experts, l’éradication d’une épidémie telle qu’Ebola, n’est pas seulement l’affaire du corps médical, qui au contraire est le premier à être en contact avec les cas suspect et par leur décès on se rend compte que la maladie a frappé. La lutte contre Ebola est l’affaire de toute une communauté. Il faut comme avec la lutte contre le Sida éviter la stigmatisation. Le docteur Shenge a aussi souligné trois grands défis à relever dans cette lutte : La coordination, la logistique et les ressources humaines. Selon les dernières statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé, à ce jour, Ebola a tué plus de 8.300 personnes et a atteint 21.000 cas au Libéria, en Guinée et en Sierra Leone. Et la lutte est loin d’être terminée.

« Après plusieurs interventions en République Démocratique du Congo comme dans le continent, je dis qu’Ebola est une maladie socio-culturelle qui demande l’implication de la population sans qui aucune lutte contre Ebola ne réussira. Nous remercions vivement les télécoms pour cette initiative avec l’espoir que cette campagne nous aident à changer le comportement de la population face à plusieurs maladies qui secouent le continent », a déclaré le docteur Bénoit Kebela.