Quand Paul Kagame « tabasse » ses officiers

Quiconque connaissant l’armée rwandaise, RDF, confirmera que cette organisation militaire est une propriété personnelle de la famille de  Kagame et ses amis. Jour après jour; dans les rues et routes, nos maisons et partout au Rwanda; nous voyons et rencontrons des soldats avec des pépins de généraux, mais ces généraux sont un une groupuscule de garçons de ménage de Kagame, qui ont perdu leurs droits individuels. Pendant des années, le criminel Paul Kagame a transformé la RDF dans une famille et une institution personnelle; et lui seul a tous les pouvoirs pour humilier et ridiculiser le personnel de cette armée, soit en public ou en privé.


Historique

Le Colonel Emmanuel Ndahiro est un médecin qualifié de l’Université de Makerere, au cours de la guerre du FPR / APR, il était médecin personnel et un aide de camp de criminel Paul Kagame chargé de l’administration, les rôles qu’il détenait jusqu’en 1996. En 1996, il a été nommé conseiller militaire du criminel Paul Kagame, son porte-parole et en même temps le porte-parole de l’armée. C’est à cette époque là que son pouvoir et son influence ont commencé à croître, en particulier au sein du FPR / APR; le pouvoir qui lui a permis de nommer sa concubine Mlle Linda Bihire dans une position juteuse, comme ministre de l’Infrastructure.

Au sommet de sa puissance, le colonel Emmanuel Ndahiro était un individu impitoyable; il a participé dans le muselement de la liberté des médias, le harcèlement des journalistes et la répression de tout celui qui a critiqué le criminel Paul Kagame. Pendant des années, il a fustigé et harcelé de nombreux cadres du FPR.

Un officier supérieur de RDF a dit à Ikaze Iwacu que «les hauts officiers de l’APR commele lieutenant-colonel Wilson Rutayisire Shabani ont été tués dans le dossier de renseigenement, fondé sur les ouï-dires, compilé par le colonel Emmanuel Ndahiro. Vous devez contacter le Major Alphonse Furuma qui vit maintenant aux Etats-Unis; il va mettre plus de lumière sur l’ombre de son harcèlement de la main du criminel Paul Kagame et son ancien garçon de ménage. Beaucoup de Rwandais ont fui le pays et ont demandé l’asile politique après avoir été harcelés par le colonel Emmanuel Ndahiro, et parfois à l’insu du criminel Paul Kagame « .

Col Dr Emmanuel Ndahiro

Au fur et à mesure que son pouvoir et son influence ont augmenté, le colonel Emmanuel Ndahiro a commencé à nommer ses membres de famille et ses proches, sa femme et les membres de sa famille, sa petite amie, à des postes clés. Par exemple le Major Karuretwa et le Major Ruki Karusisi ont été nommés dans une équipe de protection rapprochée de Kagame. Karuretwa et Karusisi sont respectivement le frère et le cousin de sa femme. Son jeune frère le Major Charles Matungo, est un assassin impitoyable au sein de la garde présidentielle. Ses nombreux neveux comme le Major Kayigamba Jonas sont dans la garde présidentielle.

Janvier Murenzi, le frère de sa concubine, était le chef des finances à la présidence, jusqu’à ce qu’il a commencé à escroquer l’argent de Kagame, un dossier que le criminel Kagame ne tolère pas. Il a été emprisonné pendant trois années sans procès et tous ses biens ont été confisqués par Kagame; Janvier est maintenant sans emploi à Kigali où il souffre des turluttes de Kagame dans son pied. En 2008, le Col Emmanuel Ndahiro était connu dans le cercle politique du FPR comme le vice-président inconstitutionnel, avec presque les mêmes pouvoirs que le criminel Paul Kagame.

Le dossier meurtrier de Jack Nziza contre son ennemi juré

C’est autour du mois de Mars de l’année 2014, quand les garçons de DMI ont informé l’expert de la mort, Jack Nziza sur les débats chauds qui ont lieu au bar de Rose Kabuye situé dansle bâtiment MTN dans Nyarutarama. Comme d’habitude, l’expert de la mort Jack Nziza se précipita à informer son patron criminel sur ce développement. Le criminel Paul Kagame a reçu une liste des cadres du FPR, qui sont clients habituels du bar en questions en particulier ceux qui sont sur « AGATEBE » (sans emploi), mais Paul Kagame qui était toujours hanté par l’assassinat du colonel Patrick Karegeya, a ordonné à Jack Nziza de déployer la surveillance permanante sur tous ces cadres du FPR qui visitent ce bar.

LT Col Francis Gakwerere

En Avril de l’année 2014, c’est quand les assassins de Jack Nziza commandés par le lieutenant-colonel Francis Gakwerere ont commencé à faire des visites régulières dans ce bar, prétendant être des clients réguliers qui sont venus pour s’amuser, regarder le football et se mêler aux autres Rwandais. Mais l’apparition soudaine de ce groupe d’assassins a soulevé beaucoup d’interrogations parmi les amateurs réguliers de ca bar, notamment les anciens du FPR.

Un visiteur régulier de ce bar et qui est aussi au courant des opérations de DMI a dit à Ikaze Iwacu: « Quand j’ai commencé à voir Francis Gakwerere et Franco Rutagengwa au bar, je savais qu’il y avait de toute évidence quelque chose de louche. Ces gars-là ne fréquentent que les bars et les clubs, où il y a des prostituées et où ils peuvent fumer leurs mauvaises herbes (drogues) sans aucune entrave. C’est pourquoi ils sont généralement à Rosty Club, Chez Lando, The chairman, Car wash etc, parce que dans ces bars (clubs), ils sont capables de se livrer à toutes leurs comportements immoraux. Mais le bar de Rose Kabuye n’était pas un lieu habituel pour eux; c’est un lieu de débat des intellectuels, de la logique et ces assassins manquent ce calibre « .

Le Col Emmanuel Ndahiro a été parmi les visiteurs réguliers du bar cité ci-haut; comme un soldat de RDF qui est au courant de ce dossier a dit à Ikaze Iwacu: « le Col Ndahiro avait l’habitude de venir au bar pour causer avec le capitaine David Kabuye, l’époux de Rose Kabuye. Ces deux hommes avaient une bonne relation de travail, quand ils étaient membres du conseil d’administration de « NewTimes », un quotidien rwandais pro-FPR et leur amitié a continué jusqu’à nos jours ». Cette opportunité a été saisie par l’expert de la mort Jack Nziza pour incriminer le Col Emmanuel Ndahiro.

Rose Kabuye

À la fin de mai de l’année 2014, l’expert de la mort Jack Nziza a remis son dossier de la surveillance et de renseignement à Paul Kagame, le nom de Col Emmanuel Ndahiro a également été inclus dans le groupe des cadres du FPR qui critiquent le style de gouvernance du criminel Paul Kagame. Après avoir été informé à propos du colonel Emmanuel Ndahiro, un Paul Kagame très choqué ne croyait pas les conclusions de Jack Nziza car la liste ne comprenait que des anciens proches collaborateurs de confiance.

Paul Kagame qui sait bien l’animosité entre Jack Nziza et Emmanuel Ndahiro a commandé une autre enquête intensive sur le col Emmanuel Ndahiro; et le dirigeant criminel a ordonné que l’enquête devrait regarder surtout sur son style de fonctionnement quand il était à la tête du NISS (National Intelligence and sécurity services). Cette deuxième enquête a été dirigée par le général Céasar Kayizari, l’ambassadeur du Rwanda en Turquie. Les lecteurs d’Ikaze Iwacu doivent savoir que désormais le général Ceasar Kayizari est le coordinateur du renseignement du criminel Paul Kagame dans l’hémisphère nord, ces rapports sont uniquement déstinés à Paul Kagame

Les conclusions du général Céasar Kayizari

Le rapport du général Céasar Kayizari sur Emmanuel Ndahiro Col était plus accablant et il est venu avec beaucoup de similitudes avec le rapport précédent rédigé et présenté par l’expert de la mort Jack Nziza. Ceux qui sont au courant de ce rapport disent que ses conclusions et son contenu épinglaient le Col Emmanuel Ndahiro au mur.

Gén Ceaser Kayizari

  • Le rapport dit que le col Ndahiro a une relation étroite avec le général Frank Rusagara, le capitaine David Kabuye, le Col Tom Byabagamba, le général Charles Kayonga, le Major Richard Masozera et d’autres anciens du FPR.
  • Le rapport souligne que, à la tête du NISS; le Col Ndahiro a eu plusieurs occasions d’assassiner Théogène Rudasingwa. Mais il a omis d’ordonner à ses agents de terrain de prendre des mesures. Le rapport a mis sur son dos l’echec de l’assassinat de Kayumba Nyamwasa en 2010, car il n’avait pas recruter les assassins professionnels, mais à la place il a envoyé des amateurs.
  • Le rapport l’accuse aussi d’entretenir une relation étroite avec les agents étrangers. Le rapport souligne que, quand il était le chef de NISS; il a également travaillé comme agent double pour les grandes puissances de l’Europe à savoir la CIA et le MI6.
  • Le rapport a également souligné que, à plusieurs reprises, le Col Ndahiro avait sympathisé avec la ligne de pensée de l’opposition. Surtout parmi ses amis, il est toujours contre le style de gouvernance de Paul Kagame. Le rapport note que, « depuis plusieurs mois, parmi ses amis, il ne céssait d’insulter et d’appeler le régime de Kagame d’autocratique et dictatorial dans son caractère opérationnel. »
  • Les conclusions du rapport ont beaucoup insisté sur l’allégation de haine que le Col Emmanuel Ndahiro a contre La reine Jeannette Kagame. Le rapport souligne que le col Ndahiro est parmi les cadres du FPR qui n’aiment pas Jeannette Kagame dans la mesure de dire que, « maintenant le pays est géré par la famille Murefu » (C-à-d La famille de Jeannette Kagame). Le rapport a rouvert les plaies de la haine qui a existé une fois dans le passé entre Col Ndahiro et la reine Jeannette Kagame comme une preuve de son aversion contre la reine du Rwanda.
  • Le rapport note que, depuis son licenciement à la tête du NISS, le Col Ndahiro et son épouse ont évité d’assister aux réunions du FPR. Le rapport confirme le Col Ndahiro comme un ennemi interne. Sur son langage corporel, le rapport souligne que pendant le célèbre petit déjeuner de prière qui a eu lieu le 12 janvier 2014, le Col Ndahiro semblait triste; le rapport accuse le Col Ndahiro et sa femme pour ne pas applaudir pour le criminel Paul Kagame. Son langage du visage et du corps, a montré une expression d’un homme qui a été attristé  et chagriné par la mort du colonel Patrick Karegeya.
  • Le rapport a examiné la relation entre Théogène Rudasingwa et le col Emmanuel Ndahiro; leur temps à l’Université de Makerere, au sein du FPR et comment ils ont partagé une maison après la prise du pouvoir au Rwanda en 1994. Le rapport a conclu que cette proximité et l’amitié passée, pousse le Col Ndahiro à pencher vers le RNC, leurs croyances et leurs causes.

Le Criminel Paul Kagame devient fou à cause des conclusions du général Céasar Kayizari

Un officier supérieur de RDF a dit à Ikaze Iwacu que, « le criminel Paul Kagame a lu le dossier de Céasar Kayizari une nuit avant le discours à Nyabihu qui a eu lieu le 5 Juin 2014. Le lendemain, le criminel Paul Kagame a prononcé le discours incendiaire à Nyabihu, qu’il tirera sur les gens à bout portant; le dirigeant criminel a été perturbé par le dossier de Céasar Kayizari, où son ancien collaborateur de confiance a été châtié comme un sympathisant du RNC « .

Après avoir lu le dossier le 3 Juin 2014, un criminel peureux Paul Kagame voulait arrêter le Col Tom Ndahiro, mais l’expert de la mort Jack Nziza lui a conseillé d’être patient, car le Col Ndahiro a des partisans et des membres de famille au sein du système. Jack Nziza a plutôt conseillé au criminel Paul Kagame d’arrêter les complices du Col Emmanuel Ndahiro pour l’isoler; mais avant de faire cela, plus de preuves, les partisans du groupe et l’étendue de leur collaboration avec le RNC devaient être identifiés.

En Juillet 2014, après un de ses voyages extravagants, le criminel Paul Kagame convoqua Dr Richard Masozera au Village Urugwiro. En présence de Jack Nziza et Jeannette Kagame. Masozera a été sérieusement intérrogé et des fois avec des questions idiotes et stupides qui allaient de savoir si il croyait que sa femme Aloysia Inyumba a été assassinée par le poison sur les ordres de la reine Jeannette Kagame, à savoir si il croit aux rumeurs répandues dans les cercles du FPR que Jeannette Kagame a joué un rôle dans sa mort….

Il a été interrogé sur les débats déstructifs qui se déroulent dans le bar de Rose Kabuye. Après cette fameuse interview du Dr Masozera, le criminel Paul Kagame autorisa l’arrestation des officiers supérieurs de RDF notamment le général Frank Rusagara, le capitaine David Kabuye et Col Tom Byabagamba. Cela a été fait après que Jack Nziza eut terminé de créer un rapport bidon vaste (itekinika) contre ces officiers.

Le Col Emmanuel Ndahiro fut convoqué par le criminel Paul Kagame

Un informateur très fiable qui est au courant de ces dossiers a dit à Ikaze Iwacu que, avant de se rendre au Kenya pour le 16e sommet ordinaire des chefs d’Etats de l’EAC à Nairobi au Kenya, le 28 Novembre 2014, le criminel Paul Kagame a convoqué le col Emmanuel Ndahiro au Village Urugwiro. Un Col Emmanuel Ndahiro très excité, est arrivé au Village Urugwiro attendant une excellente affectation ou une nomination. La réunion a été également assistée par Jack Nziza, Jeannette Kagame, Fred Ibingira, James Musoni et James Kabarebe.

Un Paul Kagame très perturbé a grillé Emmanuel Ndahiro avec des questions différentes, lui demandant pourquoi il est maintenant contre son régime! Pourquoi il s’interroge sur l’arrestation du général Frank Rusagara et co? Col Ndahiro a été rappelé de son amitié avec le Dr Rudasingwa, une amitié qui a commencé à l’Université. Beaucoup d’autres problèmes se sont augmentés sur ceux de l’enquête de Jack Nziza et les conclusions du général Ceasar Kayizari et le Col Emmanuel Ndahiro devait y répondre.

Le Col Emmanuel Ndahiro qui était assiégé par ses compagnons tueurs, a nié avec éclat toutes ces accusations, disant au criminel Paul Kagame que toutes ces accusations sont des fabrications concoctées par ses ennemis personnels en particulier Jack Nziza. Son refus constant rendait le criminel Paul Kagame extrêmement ennuyé jusqu’au point que le criminel Paul Kagame qui buvait du jus se leva et versa le jus dans son verre, et ensuite sur le visage du colonel Emmanuel Ndahiro. Cela a été suivi par un barrage de gifles et des coups de pied, et à ce moment Nziza et Jeannette Kagame acclamaient à des actions du criminel Paul Kagame.

Gen Jack Nziza

L’Informateur fiable d’Ikaze Iwacu a continué de dire à notre journal que, « lorsque le colonel Emmanuel Ndahiro a quitté la salle de réunion, ses lèvres étaient enflées, ses lunettes cassées et sa chemise mouillée. Lorsque James Kabarebe et Fred Ibingira ont quitté la salle, ils semblaient un peu perturbés par l’événement. Pour Jack Nziza, c’était le cadeau de Noël anticipé. Quand Jack Nziza est sorti de la salle, le criminel jouissait de bonheur total on pourrait penser qu’il venait de remporter un jackpot de loterie Nationale du Rwanda ».

L’humiliation du Col Emmanuel Ndahiro a continué le 7 Décembre 2014, où il a été convoqué par le secrétaire général du FPR François Ngarambe. La mort en douceur du col Emmanuel Ndahiro a continué quand il a découvert que le même groupe qui a assisté à la réunion au Village Urugwiro était aussi présent au siège du FPR. Cette fois-ci, l’équipe du FPR était composée de François Ngarambe, Tito Rutaremara, Jack Nziza, James Musoni et Emmanuel Gasana. Lors de cette réunion, le colonel Emmanuel Ndahiro a continué de déclarer son innocence et son amour pour le FPR, et le criminel Paul Kagame.

Il a été ordonné par ce groupe à écrire une lettre d’excuses au FPR et au criminel Paul Kagame en particulier. Notre informateur fiable a affirmé à Ikaze Iwacu que jusqu’à présent le Col Emmanuel Ndahiro n’a pas encore écrit cette lettre d’excuses au FPR ou à Paul Kagame, comme il le sait, s’il écrit la lettre, c’est une preuve tangible qui confirme qu’il est coupable du crime. Mais tous les Rwandais savent que le criminel Paul Kagame n’oublie pas. Il a déjà douté la royauté du col Emmanuel Ndahiro; c’est une question de temps avant qu’il ne soit éliminé, surtout en sachant qu’il détient beaucoup de secrets.

Ayant été le médecin personnel de Paul Kagame, le col Emmanuel Ndahiro connaît tous les coins de ce corps maigre du criminel Paul Kagame. Il connaît tous les meurtres qui ont été commandités par le criminel Paul Kagame et d’autres atrocités commises. Il sait les traces d’argent du FPR, corruptions et le blanchiment d’argent. Par tous les moyens, le criminel Paul Kagame ne permettra pas au Col Emmanuel Ndahiro d’être libre. Maintenant, la question n’est pas de savoir s’ il sera éliminé! La question est de savoir quand il va être éliminé?

Conclusion

Dieu travaille mystérieusement, maintenant l’ancien chasseur est chassé. Dieu, je vais toujours te louer et merci. Le Col Emmanuel Ndahiro, bienvenue dans notre monde !!! Sentez-vous la douleur d’être chassé à cause de vos idées et opinions? Sentez-vous la douleur de se voir refuser vos droits fondamentaux, les droits qui ont été donnés aux êtres humains par Dieu?

Le 13 Décembre 2014, vous avez manqué d’assister à la fête de « thanks giving » chezMzee Kayitankore à cause de la peur d’être vu là-bàs; vous avez choisi d’envoyer votre épouse et les enfants eux-mêmes. Les Lecteurs d’Ikaze Iwacu doivent savoir que Mzee Kayitankore est un oncle à la femme du Col Ndahiro et il est le père à Kantengwa Angélique, la femme qui est en train de pourrir dans la prison de Kagame aux ordres de Jeannette Kagame.

 

Par notre correspondant

Ikazeiwacu.fr

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire