Jadis opposant, Emery Okundji, le frère de Joseph Olenghankoy, fustigeait les mesures gouvernementales sur les restrictions d’accès à internet. Aujourd’hui, alors qu’il est en charge du ministère qui se charge des questions d’Internet en République démocratique du Congo, l’ancien opposant se met à défendre les mêmes types de mesures.

Le 27 janvier 2015, l’opposant est fou de rage face à la décision du gouvernement de couper unilatéralement internet. “L’opposition dénonce la coupure générale et absolue de tout moyen de communication par internet, sms, et les réseaux sociaux” dénonce-t-il.

Face à la décision certes par “unilatérale” du gouvernement de réduire la possibilité de publication des images depuis le lundi soir, le désormais Minsitre lance sur le même compte: “Cette mesure est dans le but de préserver l’ordre public,elle a été prise provisoirement et est justifiée par des circonstances du moment.