Il  a fait cette injonction à l’issue d’une visite d’inspection qu’il a effectuée  sur  le Boulevard Joseph Kabila Kabange ainsi que sur le chantier où s’exécutent les travaux d’asphaltage de l’avenue de la Paix, sur financement  de la Banque Mondiale au travers son Projet de développement urbain (PDU).

Cette décision de l’exécutif provincial est consécutive aux lamentations des habitants de la ville de Kindu dénonçant la mauvaise qualité des travaux de la première et deuxième phase de la voirie de Kindu exécutés par cette société chinoise. Ces artères sont  déjà  délabrées moins de trois ans depuis  leur  mise en service.

Le gouverneur Tutu Salumu, a rappelé à la population, que ces artères modernisées sont encore en charge de l’entreprise constructrice, qui selon lui doit corriger toutes imperfections avant sa remise officielleACP/FNG/BSG/Wet