La Dynamique de l’Opposition traverse une période difficile. Cette plateforme d’opposition qui regroupe pas moins de 16 partis fait face à des dissensions. L’UNC de Vital Kamerhe et le MLC de Jean-Pierre Bemba ne sont pas en odeur de sainteté. Pour cause, les deux partis ne participeraient plus aux réunions de direction de cette plateforme.

Hier dans la journée, Freddy Matungulu, président de Congo na Biso et modérateur de ce groupe d’opposants, est monté au créneau, annonçant “l’auto-exclusion” de l’UNC et du MLC.

“Nous avons indiqué que l’UNC s’est auto-exclu compte tenu des rapports qu’il entretient avec certains partenaires…, en violation des accords de Genval”, a déclaré Freddy Matungu sur TOP CONGO FM.

“Le MLC ne s’est pas auto exclu de la Dynamique. La Dynamique est une grande structure qui tient compte de la représentativité et si le MLC devait se retirer de la Dynamique, il le fera en bonne et dûe forme “, a  rétorqué Jean Jacques Mamba, porte-parole du parti de Jean Pierre Bemba.

“Le constat fait par monsieur Matungulu du fait que le MLC n’aurait pas participé à des réunions,  ne devrait pas conduire le modérateur qui vient à peine d’arriver, à proclamer une auto exclusion de mon parti”, a précisé Jean-Jacques Mamba.

Presqu”au même moment, Jean-Bertrand Ewanga de l’UNC a réagi sur le même ordre d’idée.

“Il n’y pas une disposition au sein de la Dynamique qui parle de l’auto-exclusion (…)”, rétorque Jean-Bertrand Ewanga, le Secrétaire général de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) sur Politico.cd

Pour M. Ewanga, son parti est toujours membre de la Dynamique de l’Opposition, annonçant une rencontre prochaine entre lui, Vital Kamerhe et le modérateur de la Dynamique, Freddy Matungulu.

Une réunion d’harmonisation des vues entre le modérateur en exercice et les leaders des deux partis politiques est envisagée.