La MP accuse les opposants de « tentative de putsch »

Cible de l’opposition qui lui demande des signes de décrispation pour aller au dialogue, la MP répond via son porte-parole.

« La MP s’attendait à plus d’engagement de la part de tous ceux qui prétendent prendre le Président Kabila en flagrant déni de démocratie », écrit le porte-parole de la MP, André-Alain Atundu, dans un communiqué de presse.

Et prévient « ceux qui veulent engager notre peuple dans la voie sans issue de la violence et du chaos, que la constitution… fait obligation à tout citoyen de faire echec à ce genre d’initiative… »

La MP demande particulièrement « à la frange radicalisée de l’opposition qui refuse, obstinément et sans raison valable, le dialogue convoqué par le chef de l’etat, et d’y prendre part « sans un quelconque atermoiement« .

Car pour la majorité présidentielle, le dialogue est « la seule voie crédible pour trouver une solution consensuelle à la problématique du processus électoral ».

La MP souhaite qu’elle n’accorde pas de suite à la demande des 33 ONG, « une supercherie afin d’entraver l’organisation des elections«