DIRECT.CD — Poursuivi aux Etats-Unis par l’ancien conseiller en sécurité de Moïse Katumbi, Darryl Lewis, le ministre congolais de la justice annonce que le gouvernement va embaucher des avocats américains.

Contacté par Jeune Afrique, le ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba a affirmé, dans un SMS : « la République mettra des avocats américains pour défendre. Nous verrons si le juge acceptera la thèse de M. Lewis. Un Congolais qui aurait agi aux États-Unis comme Lewis en RD Congo aurait certainement eu à s’expliquer devant le FBI et autres services ».

Détenu en RDC pendant 6 semaines, avant d’être relâché et de regagner les États-Unis, Darryl Lewis leur réclame 4,5 millions de dollars de dédommagement.

Il affirme avoir subi de mauvais traitements (douleur psychique et physique extrême) dans le but de lui extorquer de faux aveux pendant sa détention.

Il affirme aussi avoir assisté au passage à tabac d’un codétenu.