La Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) félicite la Police nationale congolaise (PNC) d’avoir réussi à encadrer la foule lors du retour du président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) tout au long de son parcours de l’aéroport international de N’djili jusqu’à sa résidence dans la commune de Limete.

C’est ce qui ressort de l’évaluation faite, jeudi 28 juillet, par le commissaire général de l’UNPOL avec le commissaire divisionnaire de la PNC.

« C’est quelque chose qui a  été appréciée par tout le monde à l’unanimité et on se réjouit que ça a été géré ainsi. Le président de l’UDPS a pu regagner sa résidence tranquillement », s’est réjoui le commissaire général de l’UNPOL, le général Abdouhasir Awale.

Il a indiqué que la Monusco va continuer d’appuyer la police par des conseils pour qu’elle continue à afficher le meme comportement lors des manifestations futures.

« Nous avons des échanges réguliers sur comment la police de la Monusco peut accompagner la PNC en termes de conseils, de formations et d’appuis. Que ce soit à Kinshasa ou dans d’autres villes », a ajouté le général Abdouhasir Awale.

Dans son évaluation faite le mercredi soir sur les antennes de Radio Okapi, la PNC s’est aussi félicitée de l’encadrement des manifestations lors du retour d’Etienne Tshisekedi.

Le porte-parole de la Police nationale congolaise (PNC), le colonel Mwanamputu, a affirmé qu’aucune perte en vies humaines, ni blessés, n’avait été enregistrée, puisque la police n’a fait usage d’aucune arme létale ou non létale.