Dans une correspondance adressée au  président de l’UDPS Haut-Katanga datant du 21 juillet, le maire de Lubumbashi (Haut-Katanga), Jean Oscar Sanguza Mutunda, s’oppose à la marche projetée par l’opposition le 31 juillet 2016.

“Sur décision du Comité urbain de sécurité, aucune manifestation publique n’est autorisée jsuqu’à nouvel ordre”, a-t-il indiqué.

Les organisateurs membres du Rassemblement, plateforme de l’opposition, et de l’UDPS projetteaient une marche pour demander la tenue de l’élection présidentielle dans le délai consitutionnelle.

 

CoOjNH9XYAAaEBJ