Le gouvernement expulse 8 indiens en situation irrégulière en RDC

Les 8 ressortissants indiens ont été conduits à la frontière le week-end dernier par le directeur général de la DMG, François Beya.

Présentés auprès du vice-premier ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab, »Ils étaient en situation irrégulière », a-t-on appris de la DGM.

« Il ne s’agit pas de la stigmatisation de la communauté indienne mais il s’agit du travail qui rentre dans les attributions de la DGM », a précisé Evariste Boshab qui a assuré que l’opération vise tous les étrangers en séjour irrégulier.

Il a insisté sur l’excellence des relations de coopération entre le Congo-Kinshasa et l’Inde. ‘‘Je voudrais qu’en rentrant chez vous, que vous ne puissiez pas dire que les congolais sont contre vous, mais nous voulons que les lois de notre pays soient respectées’’, a rappelé Evariste Boshab.

A cette occasion, le patron de l’Intérieur a encouragé la DGM à poursuivre sur la même lancée. L’opération de contrôle et de séjour des étrangers va s’intensifier dans les prochains jours. Et la Direction générale des Migrations est déterminée à appliquer la loi dans toute sa rigueur.

Cette expulsion intervient toutefois quelques jours seulement après une vive tension dans la capitale congolaise.

En effet, deux mois après le meurtre d’un étudiant congolais sauvagement assassiné à Delhi, celui d’une jeune Congolaise à Hyderabad, tuée par son mari dans des circonstances encore méconnues, a entraîné un regain de tensions à Kinshasa où vit une importante communauté indienne.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire