L’Opposition “pro-dialogue “, composée entre autres de Steve Mbikayi, de la NCPS ; Justin Bitakwira de l’Opposition Citoyenne ; Sylvanus Mushi Bonane, de l’OPR, annonce organiser un “meeting populaire” à Kinshasa.

Ils ont prévu d’organiser, dans les prochains jours, un grand meeting populaire dans l’un des stades de la capitale. Sans plus tarder, ils ont lancé un appel à la mobilisation générale à l’endroit de toute la population congolaise. Pour ce faire, tous les Présidents des partis, regroupements et plateformes sont appelés à battre le rappel des troupes, pour la réussite totale de cette grande manifestation qui, à en croire les autorités de l’Opposition pro-dialogue, va mettre fin au débat de popularité.

Dans un compte-rendu lu par le Député National, Benjamin Mwamba, l’opposition pro-dialogue, au cours d’une réunion ordinaire tenue ce jeudi, 14 juillet 2016, à l’Hôtel Invest de la RTNC, a donné son avis sur trois questions majeures d’actualités. Notamment, la situation politique de l’heure, la restructuration de l’opposition pro-dialogue, ainsi que la projection d’un meeting populaire dans les jours qui suivent.

Avec ces leaders dont Steve Mbikayi, de la NCPS ; Justin Bitakwira de l’Opposition Citoyenne ; Sylvanus Mushi Bonane, de l’OPR ; Corneille Mulumba, des Pionniers de l’UDPS ; Emmanuel Mbuela Yimbu, Papy Miantezolo, Benjamin Mwamba, Francis Badibangi ; l’Opposition pro-dialogue, après des échanges fructueux, a noté, avec satisfaction, l’évolution positive du processus du dialogue avec le ralliement de tous les acteurs qui étaient encore sceptiques.

« Notre message qui a débuté depuis le mois de juin 2015 est en train de payer. Se basant sur l’une des résolutions issues de son colloque tenu à l’Hôtel Béatrice, le 29 juin 2016, l’Opposition pro-dialogue a apprécié, à sa juste valeur, la mise sur pied du groupe de soutien à la facilitation du dialogue convoqué par le Chef de l’Etat et souhaite voir l’accompagnement de ce groupe se faire dans un esprit de neutralité face aux différentes parties au dialogue et dans le respect de la souveraineté de la République Démocratique du Congo», a dit le Député National Benjamin Mwamba.

Ainsi, en vue de permettre la tenue rapide dudit dialogue dans la sérénité, l’Opposition pro-dialogue réitère son vœu, contenu dans la déclaration finale de son colloque, de voir le pouvoir en place assainir l’environnement politique, en vue de préparer les esprits à un processus électoral apaisé. Dans le même ordre d’idée, l’opposition Pro-Dialogue préconise que les uns et les autres évitent les déclarations frisant le triomphalisme ou les menaces face aux adversaires politiques.