Le corps de l’ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’abbé Apollinaire Malu Malu décédé le 30 juin 2016 à Dallas aux Etats-Unis, est attendu samedi à Kinshasa.

Le vice-président de la CENI, Norbert Basengezi Katintima l’a annoncé mercredi au siège de l’institution électorale, à l’issue d’une réunion avec tous les anciens dirigeants de la Centrale électorale depuis 2003 à ce jour.

«Le président de la CENI, Corneille Nangaa m’a chargé, avant son départ mardi pour les Etats-Unis où il doit rapatrier le corps du défunt, de tenir une réunion avec tous les anciens et nouveaux dirigeants de la Centrale (CEI et CENI) en vue de garder une pensée pieuse en mémoire du tout premier président de la Commission électorale indépendante en 2003 et de montrer à travers le monde qu’il n’y a jamais eu de guerre de succession entre eux», a dit le vice-président de la CENI.

L’ébauche du programme prévoit l’accueil du corps à l’aéroport international de N’Djili et son exposition au Palais du peuple où les amitiés dues à son rang lui seront rendues. La dépouille de l’illustre disparu passera également au siège de la CENI avant le départ pour Butembo, dans la province du Nord-Kivu où elle sera mise en terre.

Au nom de ses collègues, l’ancien président de la CENI, le Pasteur Ngoy Mulunda a témoigné que l’abbé Malu Malu était plus qu’un ami. La RDC et l’Afrique ont perdu un grand expert en matière électorale.

ACP