La CENI est-elle prête pour l’organisation de futures élections?

La réponse dance ce reportage de la radio allemande  Deutsche Welle dans les locaux de la Commission électorale nationale indépendante.

Depuis quelques jours, les autorités de Kinshasa préparent l’esprit des électeurs sur l’imminence des opérations d’enrôlement en vue des élections. Le président Joseph Kabila a annoncé la semaine dernière lors d’un déplacement dans l’est du pays, que les opérations d’enrôlement pourraient commencer dès le mois de juillet.

Il est reste que la CENI-Congolaise est très fustigée et décriée par l’opposition. Et pourtant, elle reste l’organe principal en charge d’organiser les elections en RDC.

A seulement cinq mois du délais prévu par la Constitution pour l’organisation du scrutin présidentiel en RDC, Wendy Bashi s’est rendue au coeur même de cette grosse machine électorale pour mieux cerner les defis auxquels la CENI sera confrontée.

Le scrutin présidentiel doit se tenir selon la Constitution congolaise, avant décembre 2016. Selon la même Constitution, le président sortant, au pouvoir depuis 2001, ne peut plus briguer un troisième mandat à la tête du pays.

La délégation de l’UE présente dans le pays appelle les acteurs politiques à un dialogue franc et direct pour permettre la tenue des élections dans le respect des délais constitutionnels.

Dans une déclaration, la délégation de l’Union européenne à Kinshasa se dit par ailleurs « vivement préoccupée par la hausse des violations des droits de l’homme, commises en particulier par des représentants des forces de l’ordre ». C’est dans ce contexte que la coalition FARDC-MONUSCO a annoncé avoir neutralisé la deuxième personnalité de la rébellion ougandaise des ADF. Hood Lukwago aurait été tué, le 13 juin avec plusieurs autres rebelles des ADF, lors de la bataille de Kimbao selon le porte-parole militaire des Opérations Sokola 1.

Toujours concernant la RDC, c’est ce lundi que s’ouvre le procès de 32 Bantous et Pygmées accusés de crimes contre l’humanité et de génocide lors d’affrontements inter-ethniques dans le sud-est du pays.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire