Moïse Katumbi bientôt de retour en RDC pour faire face à la justice

L’homme politique congolais a été évacué samedi en Europe, mais il compte revenir faire face à la justice de son pays.

Le feuilleton judiciaire qu’animent Moïse Katumbi et le procureur de Lubumbashi promet de nouveaux rebondissements. Les avocats de l’opposant assurent que leur client est à engager à rentrer au Congo pour faire face aux accusations dont il fait l’objet. Depuis samedi cependant, M. Katumbi a quitté l’Afrique du Sud pour la capitale anglaise. À Londres, l’homme d’affaires de 51 ans converti dans la politique devrait poursuivre son traitement, apprend-on sans plus.

Outre le Royaume uni, Moïse Katumbi est annoncé en Allemagne, en France voire en Belgique, selon diverses sources que ne confirment pas son avocat.

Des destinations qui laissent présager que le patient pourrait tirer un profit politique de son séjour sur le Vieux continent. Notamment en rendant visite à quelques chancelleries et en engageant des discussions avec d’autres opposants. Le passage dans la capitale belge pourrait par exemple être une occasion de rencontrer Etienne Tsisekedi.

L’avocat de Moïse Katumbi, Me Georges Kapiamba, a regretté dimanche le transfert de quatre collaborateurs de l’ancien gouverneur de la province du Katanga à Kinshasa. Ils étaient détenus à Lubumbashi dans le cadre de cette affaire où l’opposant est poursuivi pour « atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l‘État ».

AFP

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire