Charles Mwando Nsimba destitué par un courant rénovateur de son parti

Un courant rénovateur au sein de l’Union nationale des démocrates fédéralistes (UNADEF) a décidé de désavouer et de destituer le président national de ce parti, Charles Mwando Nsimba, dans une déclaration politique lue jeudi 5 mai à Kinshasa par le président de l’interfédérale de cette formation politique pour le Katanga, Aggée Aje Matembo Toto.

« L’inconséquence politique du président national est une faute politique lourde dont le préjudice causé au parti ne peut être réparé autrement que par son désaveu et sa destitution », a dit Aggée Aje.

Le porte parole du courant qui était entouré des députés nationaux de ce parti, en présence des présidents fédéraux des provinces et de nombreux partisans, a accusé le président déchu notamment d’avoir décidé seul de l’adhésion du parti au G 7 sans s’en référer au Comité politique national , d’abus de pouvoir et d’avoir « excommunié » de la Majorité présidentielle.

L’UNADEF est désormais dirigée par un collège de présidents en attendant l’élection du nouveau président national à l’issue d’une convention qui sera convoquée, annonce le Courant réformateur qui se déclare, par ailleurs, partie prenante au Dialogue national inclusif convoqué par le Président de la République, Joseph Kabila Kabange.

(ACP)

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire