Le Pasteur Denis Lessi a été ridiculisé par un mystérieux brouteur qui lui a demandé de se dévêtir et de se masturber devant son laptop.
L’homme d’église croyait sans doute avoir à faire à une créature de rêve car les brouteurs balancent une vidéo enregistrée d’une fille dénudée qui invite son interlocuteur à se masturber en la regardant, le principe est simple, la victime se masturbe sans savoir qu’il est enregistré par l’escroc.

Aussitôt après avoir terminé sans honteuse besogne, il reçoit un message lui montrant la vidéo enregistrée et l’invitant ensuite à payer une somme d’argent pour éviter que la vidéo ne soit partagée sur le net. Visiblement, notre pasteur sans onction, coutumier des actes qui ne rendent pas gloire à Dieu et habitué à recevoir de l’argent des naïfs qu’il parvient à berner dans son église, a refusé de payer, provocant ainsi, la colère du brouteur qui s’empressa de balancer la vidéo dans les réseaux sociaux. Par pudeur, nous avons décidés de vous épargner des images honteuses de cette vidéo.

Où allons nous !!! Pauvre RDC entre les mains de la pire classe politique d’Afrique. Voici sous vos yeux un ministre “Congolais” pris en flagrant délit d’asticotage de manche grâce à un brouteur Africain à qui nous disons merci. Nous avons visionnés la vidéo de la honte jusqu’au bout et pouvons vous assurer que l’homme d’âge mur a répandu sa semence sur les dossiers en souffrance posés sur son bureau.

Après avoir fait le vidange de popol, le vice ministre de poste et télécommunication M. Enock SEBINEZA s’essuya les mains comme ponce Pilate et refusa de payer la rançon sans doute réclamée par le brouteur.

Comme disait le chanteur Franco-Congolais Passi dans une chanson de l’album Biso na biso, ” Les bénéfs moi j’encaisse je ne laisse rien dans la caisse”,  le Ministre devenu ex-Ministre par arrêté présidentiel de Joseph Kabila, se croyait à l’abri des représailles de l’arnaqueur. Il s’en mord les doigts en ce moment certainement.

A qui le tour ?