Impossible d’organiser les élections dans le délai constitutionnel, selon la CENI

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a déclaré jeudi qu’il est impossible d’organiser les élections dans le délai constitutionnel à cause des contraintes.

« Le processus électoral est sur un chemin critique et qu’il s’avère impossible d’organiser des élections crédibles dans le délai constitutionnel », a déclaré Corneille Nangaa, président de la CENI.

M. Nangaa, est revenu sur la révision du fichier électoral qui, selon lui, pourrait prendre au minimum seize mois.

Il a toutefois déclaré que la CENI est prête à organiser les scrutins dans le délai constitutionnel, « si les acteurs politiques conviennent d’aller aux élections avec le fichier électoral de 2011 ».

Le gouvernement a promis 300 millions de dollars pour permettre à la CENI de lancer le processus électoral. Le montant décaissé actuellement s’évalue à plus de 40 millions de dollars. F

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire