Glissement : l’avertissement d’Edem Kodjo !

Tout le Congo retient son souffle dans l’attente du face-à-face Tshisekedi – Kodjo. Plusieurs obstacles d’apparence insurmontables jonchent le chemin vers cette rencontre de tous les enjeux.

D’une part, l’ex-homme d’Etat togolais a fermement reçu mandat de l’Union Africaine comme du secrétaire Général de l’Onu, de faire réunir et aboutir le processus du Dialogue politique en Rdc.

D’autre part, le parti d’Etienne Tshisekedi continue de maintenir une série de préalables que même le plus exercé des facilitateurs ou médiateurs ne sauraient objectivement résoudre.

N’empêche. Edem Kodjo sera aujourd’hui face au sphinx de Limete. Comme annoncé par votre quotidien, ce sera sans nul doute pour apporter la réponse de Madame Zuma à la correspondance de l’Udps sur le Dialogue.

De l’avis de plusieurs analystes, dans la réponse de l’Ua au patron de l’Udps, il ne va pas manquer de transparaître l’avertissement d’Edem Kodjo à la classe politique congolaise.

A la faveur de son intervention sur les ondes d’une radio périphérique, le facilitateur de l’Union Européenne avait prévenu la classe politique congolaise sur la lourde responsabilité qu’elle portait face à la marche des évènements au Congo-Kinshasa.

Concernant justement la pertinente question sur l’impératif de faire respecter les délais constitutionnels, Edem Kodjo avait en cette réponse : « C’est un impératif et c’est ce qui est souhaitable aussi.

Donc plutôt que de rester l’écart, je pense qu’il faut venir pour qu’ensemble on évacue lé travail qui se fait au niveau de la Ceni; j’ai écouté le président de la Ceni j’avoue, qu’après son exposé, j’étais un peu rassuré en quelque sorte parce que j’ai trouvé qu’il y avait énormément de choses à faire. Il faut qu’on s’attèle tous ensemble à régler ces problèmes pendant qu’il est encore temps parce que tout temps perdu ne peut que faciliter la non application de délais constitutionnel.

Il est ainsi clair que la balle se trouve renvoyée dans le camp de ceux qui tergiversent ou rejettent systématiquement le Dialogue. Pour l’émissaire de l’Union Africaine, leur attitude va servir de caution au fameux glissement qu’ils stigmatisent dans chacune de leurs interventions.

Quelle sera la réaction de Tshisekedi de l’Udps face à cette interpellation ? Nous allons le savoir dans les heures qui suivent …

Par LP

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire