Présidentielle 2016 : Olive Lembe Kabila dément sa candidature

La Première dame de la RDC a fait cette annonce au cours d’une conférence de presse tenue tout récemment à Lubumbashi en marge de la deuxième campagne médicale présidentielle des soins gratuits en faveur des populations vulnérables.  

En séjour au Katanga où elle est allée lancer la deuxième campagne médicale présidentielle de soins gratuits organisée du 30 mars au 30 avril en faveur des populations de ladite province, Olive Lembe Kabila en a profité pour lever certaines zones d’ombre susceptibles de discréditer son action. Pour une certaine opinion, en effet, son déplacement vers la province cuprifère dissimulait un arrière-fond de précampagne électorale. Les soins apportés aux malades du 30 mars au 30 avril répondraient à des visées électoralistes bien planifiées, entendait-on dire. Dans la foulée, certains ont prêté à Olive Lembe Kabila l’intention de postuler à la magistrature suprême en perspective de la présidentielle de 2016. Jusque quelques heures avant son démenti cinglant, la première dame congolaise passait dans des nombreux esprits comme la carte qu’entendait présenter Joseph Kabila demeuré indécis dans le choix du dauphin appelé à le succéder au nom de la continuité de la coalition au pouvoir.

Démentant toutes ces allégations au cours  d’un point de presse tenu à Lubumbashi à la clôture de la campagne médicale présidentielle des soins gratuits, Olive Lembe s’est présentée comme une femme généreuse dont les actions ne visent aucun gain politique. Toujours encline à aider ses semblables, c’est naturellement qu’elle s’est engagée dans cette initiative qui vise à inculquer à la population congolaise la notion de planification familiale. Sans dotation gouvernementale, a-t-elle indiqué, ce projet s’est finalement concrétisé grâce à la seule volonté du chef de l’État, Joseph Kabila, qui s’y est personnellement investi, en synergie avec les hommes de bonne volonté.

Les actions que pose Olive Lembe Kabila sont donc à inscrire dans le registre d’une participation citoyenne à l’effort du développement du pays. Marchant sur les traces de la défunte Antoinette Mobutu dont elle a hérité le style et la vertu du cœur, Olive Lembe est restée constante dans sa démarche en demeurant toujours aux côtés  des personnes vulnérables. Quant au bilan de cette deuxième campagne médicale des soins gratuits au Katanga, il est à noter que sur les 33788 patients reçus, 3582 ont été opérés et trois personnes décédées.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire