Le président de la République démocratique Congo,  Joseph Kabila est allé à l’encontre de sa propre ordonnance sur le dialogue politique. Explications. 

Le président Joseph Kabila signait, le 28 novembre dernier,  l’Ordonnance n°15/084 portant convocation d’un Dialogue Politique National Inclusif qui, en son article 2 stipule que “la tenue du dialogue est précédée de la mise en place, dans un délai ne dépassant pas dix jours, à dater de la signature de cette ordonnance, d’un comité préparatoire”.

Un petit calcul vite fait indique que si l’Ordonnance dont question avait été respectée, la mise en place du comité préparatoire au dialogue devait intervenir le 08 décembre 2015. Mais à la place, le Présidence de la République s’est contentée d’un communiqué laconique indiquant que “le processus de constitution du comité préparatoire est en cours”.

Ce qui, aux yeux de plusieurs observateurs consacre un premier glissement dans la tenue du fameux dialogue voulu inclusif.

Détails dans cette édition de l’émission Actualité Expliquée sur TéléTshangu.com