La fortune d’Adolphe Muzito fait (de nouveau) polémique!

Coordonnateur de l’Asbl Katumbi C’est lui Mon choix-KCM, Me Papy Mbaki, réagit aux différentes sorties médiatiques d’Adolphe Muzito, tendant à charger Moise Katumbi. Ci-dessous, les propos d’un juriste de Droit public, qui se veut observateur de la vie politique du pays.

« Nous nous étonnons aujourd’hui qu’Adolphe Muzito soit un donneur des leçons quant à la bonne gouvernance, mieux à la gestion de la chose publique. Il est de notoriété publique que cet ex-premier Ministre est l’un de ceux qui s’est follement enrichi, en un temps record, au détriment de l’Etat congolais.

L’opinion se souviendra de la chronique médiatique sur l’enrichissement illicite de Muzito. Chronique nourrie par le député Gekoko Mulumba. Qui, d’ailleurs, garde jusqu’à ce jour, d’autres preuves probantes qui chargent davantage cet ex-premier ministre en ce qui concerne la concussion, corruption et détournement des deniers publics.

Nonobstant les éléments apportés par GekokoMulumba sur sa gestion, l’ex-premier ministre ne peut pas nous faire oublier le scandale financier dans lequel, sa famille a été à plusieurs reprises citée, notamment dans l’affaire……….

Certes, Adolphe Muzito peut frotter les mains pour n’avoir jamais été inquiété par la justice. C’est normal, la justice dans l’état actuel des choses ne peut rien faire, sachant que son parti est l’un partenaire important du Pouvoir en place. L’inculper, compromettrait les rapports politiques qui lient la MP et le Palu. Du moins, nous savons que Muzito est en insécurité juridique, le jour où, nous aurons un Etat sérieux, il répondra de ses actes pour concussion, détournement et corruptions dûment dénoncés, prouvés et documentés à ce jour.

Profitant du stéréotype selon lequel, le congolais a une courte mémoire, sieur Adolphe Muzito, s’arroge depuis un temps, le luxe de commencer dans ses analyses, à critiquer la gestion des uns et des autres, notamment celui du Premier Ministre Matata, alors qu’il est à ce jour, incapable de nous faire un bilan positif, concret de sa gestion à la tête du Gouvernement.

Lorsque Muzito demande à Moise Katumbi de rendre des comptes, ce n’est pas mauvais, mais nous voulons que lui également nous en rende sur sa gestion qualifiée maffieuse à la tête du Gouvernement par le hasard de l’histoire.

Je pense que si l’on doit auditer ses comptes bancaires avec ceux de Moise Katumbi d’avant d’entrer tous deux en politique, l’ex-premier risque d’être lapidé par le peuple congolais, si jamais on serait à l’époque de l’ancien testament.

Cependant, il oublie que Moise Katumbi a un bilan à présenter à la population congolaise que lui. Raison pour laquelle, nous pour qui, cet ancien gouverneur inspire de modèle quand à la gestion de la chose publique, ne pouvons pas accepter qu’il s’attaque impunément à lui, sans que nous puissions à notre tour, rappeler à l’opinion ce qu’il est.

Adolph Muzito sait rêver, il se dit être un jour, élu démocratiquement président de la République dans ce pays. Mon dieu. Nous avons juste compris qu’il tente à travers ses différentes sorties médiatiques de se faire passer pour un sain, pour un surdoué aux fins électoralistes.

Si Muzito peut faire croire aux gens qu’il est intelligent mais nous nous sommes désolés de comprendre que son intelligence n’a nullement servi au pays en tant qu’ancien premier ministre.

Il est libre de faire ses analyses, mais il doit se garder de faire croire au congolais que lui peut mieux faire ».

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire