Kabila très indigné de l’ultimatum lancé contre lui par Tshisekedi

Un proche du président de la République démocratique du Congo, a indiqué que Joseph Kabila serait très indigné de l’ultimatum lancé contre lui par Étienne Tshisekedi, président du premier parti de l’opposition, UDPS -Union pour la démocratie et le progrès social.

Kabila trouve mal, explique la source, que son opposant puisse s’adresser à lui de manière aussi autoritaire pour la convocation d’un dialogue qui se veut conciliateur.

Jamais, Joseph Kabila cédera à un tel ordre, declare la source. Qui note qu’après tout Joseph Kabila est tout de même une institution. Il incarne la présidence de la République.

Ce n’est pas de cette façon qu’il faut s’adresser à lui. Il faut ne fut ce qu’un minimum du respect à son endroit. « Le président de la République est très touché par ce ton de langage employé par le président de l’UDPS.

En effet, dans la dernière feuille de route de Tshisekedi, lue devant la presse par le secrétaire général adjoint et porte-parole de l’UDPS, Bruno Tshibala, depuis Bruxelles, le viel opposant somme Kabila à vite convoquer le dialogue. Dépasser novembre, l’UDPS s’engagera sur une autre voie.

Le dialogue ne sera donc plus sa préoccupation. Kabila s’indigne par ailleurs pour le fait qu’après tout ce qu’il a fait pour Tshisekedi -surtout son soutien aux soins médicaux, qu’il reste aussi rigide à son égard. Au mois de septembre, Kabila le lui avait fait savoir via François Muamba Tshishimbi en visite chez Tshisekedi en compagnie d’Alexis Thambwe Mwamba. Ce jour-là, Tshisekedi refusa même de prendre Kabila au téléphone de Muamba.

Avec  C-NEWS

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire