Félix Tshisekedi : l’UDPS vers la présidence de la RD Congo

Lors de l’émission « Le compte à rebours » de l’Info en ligne des Congolais de Belgique du 23 août 2015, Félix Tshisekedi, chargé des relations extérieures de l’UDPS a insinué clairement que « la passation de pouvoir en décembre 2016 se fera entre le président sortant et le candidat de l’UDPS ».

Durant l’émission, tous les sujets brûlants de la politique congolaise ont été abordés :

  • Le reproche fait à l’UDPS de dialoguer avec « le diable »,
  • Les détails sur les pré-contacts entre les délégués de l’UDPS et ceux du pouvoir en place,
  • La ligne rouge dans le temps à ne pas franchir en cas de dialogue,
  • L’enrôlement des électeurs ayant eu 18 ans depuis 2011,
  • Les rumeurs concernant son éventuelle réponse « oui » à être Premier Ministre,
  • Le « glissement »,
  • Son regard sur la lettre des « 25 »,
  • La bonne foi ou non de monsieur Kabila,
  • La campagne de diabolisation contre l’UDPS et même contre sa famille,
  • Les raisons des coups bas, des coups en dessous de la ceinture,
  • Le point sur le processus électoral actuel en RD Congo,
  • L’état de santé de monsieur Étienne Tshisekedi, Président de l’UDPS,
  • Le dividende que le Congolais peut tirer en amenant l’UDPS au pouvoir en 2016.

Quant à la passation de pouvoir en décembre 2016 entre le président sortant et le président nouvellement élu, tout en exprimant une certaine inquiétude face au processus électoral actuel, monsieur Félix Tshisekedi a clairement insinué qu’il aura lieu entre le Président sortant et le candidat que l’UDPS placera à la présidentielle.

Sans langue de bois ni pirouettes, Félix Tshisekedi a répondu à toutes les questions qui lui ont été posées.

Lors de cette émission « le compte à rebours » de l’info en ligne des Congolais de Belgique, Félix Tshisekedi, l’invité du jour a affiché une conviction et une détermination sans faille vers un objectif : amener son parti l’UDPS à la présidence de la RD Congo.

Cette conviction et cette détermination sont servies par :

  • une analyse sans complaisance de la situation sociopolitique de la RD Congo après quinze ans de pouvoir de Joseph Kabila : pouvoir caractérisé par la misère de la
  • population, la navigation à vue, la mauvaise gouvernance, l’absence de leadership, l’omniprésence des antivaleurs, le pillage des richesses nationales…
  • la nécessité d’un processus électoral crédible, à l’antipode de celui qui avait débouché sur le hold-up électoral de 2011,
  • la foi en la non-violence comme mode de lutte contre le totalitarisme,
  • la nécessité à certains moments de négocier avec l’adversaire après une période de pression populaire,
  • la nécessité de la pression populaire sur le pouvoir en cas d’entêtement ou de dérive dictatoriale,
  • une promesse au peuple : instaurer un état de droit, permettre à chacun de bien vivre sur le sol de ses ancêtres qui a tout pour rendre tout le monde heureux.

Pour cela, Félix Tshisekedi lance un appel à tous les Congolais de soutenir l’UDPS son parti lors des élections législatives et de la présidentielle de 2016 afin que ce parti accède à la présidence lors de l’alternance de décembre 2016 et couronner ainsi la longue lutte pour la démocratie et le progrès social.

Plus de détails dans la vidéo de l’émission ci-dessous.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire