L’ONU réclame plus d’ouverture politique en RDC

La Monusco a demandé aux autorités de Kinshasa de garantir les libertés pour des élections crédibles et pacifiques.

Cette demande a été formulée par le chef de la Mission de l’ONU pour la stabilisation du Congo (Monusco), Martin Kobler.

Selon Felix Prosper Basse, porte-parole de la Monusco joint par la BBC, il incombe au gouvernement de la RDC de veiller à la transparence et la crédibilité du processus électoral, par une garantie de la liberté d’opinion, d’expression et l’accès équitable aux médias.

La demande de la Monusco intervient alors que la RDC se prépare pour une série d’élections qui vont s’achever avec la présidentielle de novembre 2016.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire