Boshab ramène le siège du MLC sur l’avenue du Port

Le Vice-premier ministre et ministre en charge de l’Intérieur, Evariste Boshab, vient de rectifier l’erreur qui s’est glissée sur l’adresse du siège du MLC (Mouvement de Libération du Congo) sur la liste actualisée des partis politiques que son ministère a remise récemment à la Commission Electorale Nationale Indépendante (Ceni).

Ce correctif a été apporté illico presto à l’issue de l’audience que le patron de l’Intérieur a accordée à la Secrétaire générale de ce parti, Eve Bazaiba, accompagnée pour la circonstance du président du groupe parlementaire « MLC et alliés », Alexis Lenga, et de la trésorière Caroline Bemba.

Eve Bazaiba était porteuse d’une correspondance du président national du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Jean-Pierre Bemba, adressée au Vice-premier ministre et ministre en charge de l’intérieur, à partir de sa cellule de la Cour Pénale Internationale, à La Haye. Dans cette requête, le « Chairman » a sollicité la compréhension de ce membre du gouvernement pour la correction de l’erreur commise par ses services sur l’adresse du siège du MLC.

Parcourant la liste des partis et regroupements politiques transmise à la CENI et signée par Evariste Boshab, dit-on, Bemba s’est dit surpris de noter que l’adresse du siège du Mouvement de Libération du Congo n’est pas reprise à son lieu habituel, sur l’avenue du Port dans la commune de la Gombe.

« Igue » a également fait part au patron de l’Intérieur de ses inquiétudes relatives à l’omission sur la liste des formations et regroupements politiques de sa plateforme électorale, l’Union pour la Nation (UN), alors qu’elle n’a jamais été dissoute et dispose des élus aux niveaux national et provincial.

A l’issue de l’entretien, Eve Bazaiba a affirmé que la correction administrative apportée par les services du ministère de l’Intérieur sur instruction du vice-premier ministre en charge de l’intérieur, vient de mettre fin à la confusion entretenue par son prédécesseur, Thomas Luhaka, devenu Vice- premier ministre en charge de PT-NTIC dans l’actuel gouvernement.

La Secrétaire générale du MLC a rassuré ses militants qu’il n’y a pas bicéphalisme au sein du parti et que celui-ci reste un et indivisible. « Le MLC a un président national, Jean-Pierre Bemba, une Secrétaire générale, Eve Bazaiba, une seule adresse, l’Avenue du Port n°6, dans la commune de la Gombe », a-t-elle martelé.
Eve Bazaiba a demandé à l’ancien Secrétaire général du MLC déjà exclu du parti de se consacrer à ses fonctions au niveau du gouvernement ou de créer un nouveau parti politique, au lieu de s’accrocher au MLC qui l’a déjà oublié.

ERIC WEMBA, Le Phare

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire