Fronde à la majorité au pouvoir : Msr,Palu et Afdc en rébellion.

(KINSHASA)- C’est une véritable fronde au sein de la mouvance Kabiliste. A moins de deux ans de la tenue de la présidentielle, le bateau majorité au pouvoir commence à tanguer. Chaque capitaine prend sa direction dans une sorte de sauve-qui-peut.

Désormais, les ténors du régime empruntent le langage presque de l’opposition ou de la communauté internationale. Calendrier global, respect de la constitution, respect du délai constitutionnel, insistent-ils.

Après le Msr Pierre Lumbi, c’est le Palu Antoine Gizenga et l’Afdc Bahati qui se détachent de positions de l’aile dure du camp présidentiel. Les deux partis exigent la tenue des élections dans le respect constitutionnel et la publication du calendrier électoral. Pour Mashini, l’un des cadres du parti d’Antoine Gizenga, le Palu n’a des ordres à recevoir de personne.

Il précise que la direction de son parti a bien analysé la situation politique de l’heure après les manifestations de rue de Kinshasa avant d’annoncer sa déclaration
politique jugée de dévionniste par certains caciques du Pprd.

‘‘Ils ont mangé et bu aux mamelles du pouvoir et voilà qu’ils commencent à perdre la boussole’’, a-t-il déclaré.

Entre-temps, les divisions s’accroissent et Kabila risque de perdre le contrôle de ses hommes avant même la fin de son mandat, a affirmé un analyste politique.