Le smartphone le moins cher du monde s’apprête à pénétrer le marché de la téléphonie, au prix de 4 dollars seulement.

L’annonce de sa création avait fait grand bruit en février dernier. Ringing Bells, l’entreprise indienne qui fabrique le “Freedom 251” avait crée la surprise en annonçant qu’il serait mis en vente pour la modique somme de 4 dollars.

VOIR AUSSI : Et si ce prototype d’écran pliable était le smartphone du futur ?

Les plus curieux exigeaient des informations supplémentaires sur le processus de fabrication pouvant justifier un prix si bas. Le “Freedom 251” est même devenue une affaire d’État lorsque la Indian Cellular Association, l’organisme officiel en charge des télécommunications du pays, s’est vue priée à de nombreuses reprises d’écrire directement au ministre des télécoms indien, Ravi Shankar Prasad pour obtenir plus d’informations.

La fin d’une controverse

Le mystère était tel que la Indian Cellular Association est allée jusqu’à accuser Ringing Bells de publicités mensongères et d’allégations frauduleuses en affirmant que même les matériaux les moins chers nécessaires à la fabrication d’un smartphone coûteraient au moins dans les 40 dollars. Impossible donc, selon l’organisme, de descendre les prix plus bas.

Aucun opérateur de téléphonie mobile en Inde n’avait annoncé qu’il commercialiserait le smartphone controversé. Et pire encore, il a été établi que le Freedom 251 n’était en fait qu’une copie en version moins chère d’un smartphone chinois, le Adkom Ikon 4, vendu à 54 dollars. Les icônes d’applis étaient elles, copiées sur celles du graphisme iOS.

Mais durant toute l’enquête, le directeur des ventes de Ringing Bell, Mohit Goel s’est affiché serein en affirmant sa volonté de coopération avec les autorités indiennes.

Un smartphone pour les régions les plus pauvres

Quelques mois et quelques polémiques plus tard, Ringing Bell s’apprête finalement à vendre enfin son téléphone à partir du 30 juin, rapporte le site indien spécialisé en tech,IANS.

“Nous avons appris de nos erreurs et avons choisi de ne pas communiqueer jusqu’à la mise en place du produit. Le smartphone avec écran de 4 pouces, double-SIM prêt pourra bientôt être commandé. Je me sens conforté dans mes décisions”, a affirmé Mohit Goel.

Les caractéristiques et fonctionnalités du téléphone ont été revues depuis les annonces en février dernier. La camera arrière dispose d’une résolution de 8 mégapixels, la caméra avant de 3,2 mégapixels, et la batterie est de 1 800 mAh. Le Freedom 251 sera disponible en blanc et en noir.

L’entreprise est déficitaire

Comme Ringing Bells l’avait annoncé en février, son smartphone dispose d’une mémoire-vive de 1GB et d’une capacité de stockage interne de 8 GB, ainsi que d’un processeur quadricoeur de 1,3 GHz. Ringing Bells affirme livrer 2,5 millions de commandes d’ici la fin du mois et espère vendre 200 000 smartphones par mois.

Mohit Goel assure que son entreprise est déficitaire et qu’elle perdra de l’argent pour chaque smartphone vendu. Pas grave, selon lui, car l’objectif est de permettre aux village ruraux les plus pauvres de l’Inde d’accéder au monde numérique.

Reste donc à voir à quel succès pourra prétendre un smartphone vendu à 4 dollars. Chose sûre : en termes de capacité, il est moins puissant que d’autres smartphones, mais néanmoins plus performant que le premier iPhone sorti il y a neuf ans et vendu au prix de 599 dollars.

– Adapté par Majda Abdellah. Retrouvez la version originale sur Mashable.