La Turquie regrettera d’avoir abattu un bombardier Soukhoï russe près de la frontière syrienne le 24 novembre, a déclaré jeudi le président russe, Vladimir Poutine, en ajoutant qu’on ne pouvait pas ignorer le fait qu’Ankara “aide les terroristes”.