Dans une interview à CNN, le milliardaire et candita à la primaire chez les Républicains soutient que le monde irait mieux si les anciens dictateurs irakien et libyen étaient toujours en vie et au pouvoir.

Donald Trump continue de jouer les trublions. Dans une interviewdiffusée ce dimanche sur CNN, le candidat à la primaire républicaine pour 2016 aux Etats-Unis affirme que le monde serait meilleur avec Saddam Hussein et Mouammar Kadhafi.

“Regardez la Libye. Regardez l’Irak. Avant il n’y avait pas de terroristes en Irak. Il [Saddam Hussein] les tuait immédiatement, affirme Donald Trump. [L’Irak] est maintenant devenu l’université d’excellence du terrorisme”. Saddam Hussein et Mouammar Kadhafi ont été renversés en 2003 et 2011 respectivement, lors d’interventions militaires menées ou soutenues par les Etats-Unis.

“La doctrine Trump est simple: c’est la force”

Le candidat républicain ne s’est donc pas gêné pour taper sur la politique menée par le gouvernement de Barack Obama: “La Libye est une catastrophe. L’Irak est une catastrophe. La Syrie est une catastrophe. Tout le Moyen-Orient. Cela a complètement explosé sous Hillary Clinton et sous Obama”, a-t-il énuméré. Il a ainsi jugé que l’Amérique était confrontée à un retour à “l’époque médiévale” au Moyen-Orient.

La solution? L’armée américaine: “la doctrine Trump est simple: c’est la force”. “Les gens sont décapités, les gens sont noyés dans des cages”, a insisté le milliardaire. C’est pourquoi je veux renforcer notre armée. Nous en avons besoin aujourd’hui bien plus que par le passé”.