Quand Charlie Hebdo » se moque du petit Aylan: voici les images qui scandalisent les internautes!

MIGRANTS – Donations record, fonds d’urgence, mobilisation populaire : l’image du corps sans vie du petit Aylan Kurdi, enfant syrien échoué sur une plage turque, a provoqué un immense élan de solidarité envers les migrants.

Un bouleversement que l’équipe de Charlie Hebdo n’a pas manqué de traiter dans son numéro du mercredi 9 septembre dont la couverture présente un homme français dans son fauteuil, bière à la main, assurant à un réfugié – dont il se sert de table basse – « vous êtes ici chez vous ! ». Le tout sous le titre « Bienvenue aux migrants ! ».

Si la France, habituée à l’esprit du magazine satirique, n’a pas trouvé grand chose à redire, les réactions ont été particulièrement virulentes chez les internautes étrangers. Notamment avec la diffusion sur Twitter de l’image ci-dessous, qui laisse penser qu’un dessin où le petit Aylan apparaît noyé sur une plage où est planté un panneau publicitaire pour McDonald’s offrant « 2 menus enfant pour le prix d’un » a été utilisé en Une de Charlie Hebdo.

Il s’agit en réalité d’un montage mais le dessin est bel et bien présent à l’intérieur du magazine aux côtés d’une caricature de Riss intitulée « La preuve que l’Europe est chrétienne » où l’on voit Jésus marcher sur l’eau et un enfant musulman se noyer . Sur la page Facebook de Charlie Hebdo et sur Twitter, de nombreux internautes se sont émus de telles images, parfois du « racisme », de la « xénophobie », et utilisant le mot clé #JeNeSuisPasCharlie.

« Charlie Hebdo me donne la nausée en se moquant de ce réfugié noyé Aylan Kurdi »« Le monde a défilé pour Charlie Hebdo pour qu’ils puissent se moquer de la mort d’un enfant syrien »« Il n’y a qu’un pas entre la liberté d’expression et le mauvais goût, Charlie Hebdo l’a de nouveau franchi »« Honte à Charlie Hebdo »
Le dessin a fait le tour du monde puisque même la principale agence de presse chinoise en parle:

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire