Claire Chazal débarquée de TF1 : les raisons de son départ

Celle que l’on surnommait la « reine » du JT de TF1 quittera prochainement son poste, après 24 ans d’antenne. Plusieurs éléments auraient contribué à la pousser vers la sortie.

La nouvelle a provoqué une onde de choc : Claire Chazal ne présentera bientôt plus le JT de TF1. Lundi soir, la chaîne a en effet confirmé le départ prochain de la présentatrice après près de 25 ans d’antenne. Un choix qui n’est pas anodin et qui serait notamment motivé par les mauvaises audiences enregistrées ces derniers temps par les JT du weekend qu’elle présentait. A tel point que vendredi dernier Laurent Delahousse n’était plus qu’à 13 000 téléspectateurs de sa consœur et que le patron de TF1, Nonce Paolini, réfléchissait depuis plusieurs semaines à la manière de « remanier » ce programme, rapportePuremedias.

Ses bourdes à répétition
Un autre élément pourrait avoir joué en la défaveur de Claire Chazal et contribué à la pousser vers la sortie : ses bourdes à répétition. Des erreurs commises en direct et qui, à chaque fois, déclenchent de nombreuses moqueries et réactions négatives sur les réseaux sociaux. Auteure de Claire Chazal, une passion française, Marie Bernard avait d’ailleurs confié à Planet.fr l’an dernier que « le plus grand danger pour Claire Chazal (était) que les téléspectateurs continuent de s’en prendre à elle sur les réseaux sociaux, au point que TF1 décide de la débarquer ».

 

Menacée par les nouvelles recrues ?
Mais au-delà des bourdes de Claire Chazal, c’est peut-être aussi leur lassitude que les internautes souhaitaient exprimer. La présentatrice a passé plus de 24 ans à l’antenne mais ces dernières années elle s’est retrouvée bousculée, voire menacée, pas de nouvelles venues. Il y a d’abord eu Laurence Ferrari, puis Anne-Laure Coudray et Audray Crespo-Mara. Autant de présentatrices qui ont souligné le nombre d’années que Claire Chazal a passées à l’antenne mais aussi sans doute, réveillé chez certains téléspectateurs une envie de changement.

« Une violente tentative de déstabilisation »
Des éléments qui n’auraient pas échappé à la direction de TF1. « Elle (a) fait l’objet d’une violente tentative de déstabilisation qui dure depuis des mois », a confié un des proches collaborateurs de la « reine » à Voici.Et même si Claire Chazal avait senti le vent tourner, elle espérait cependant pouvoir conserver son poste encore quelques temps. « Claire espérait, grâce à ses appuis politiques tenir une saison entière. Certains jours, elle visait même jusqu’à la présidentielle de 2017 », a expliqué un autre de ses proches au magazine.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire