La représentation du profil d’un démon a été débusquée dans une fresque réalisée il y a plus de 700 ans dans la Basilique Saint-François à Assise par le peintre de la Renaissance Giotto.

Un historien de l’art, l’Italien Chiara Frugoni, a repéré un profil inquiétant dans les nuages de la fresque du plafond de la Basilique de Saint-François à Assise, en Ombrie (centre de l’Italie). Dans cette monumentale oeuvre d’art en 22 tableaux, le maître de la Renaissance Giotto di Bondone (1267-1337) y a retracé la vie de Saint-François.

Dans la partie intitulée «Les Frères célèbrent les funérailles de François, dont l’âme est portée au ciel par les anges» (20e tableau), un œil très attentif peut y voir une tête de profil avec un nez crochu et un sourire maléfique. Ce ne serait autre que Satan, selon certains!

Une blague de Giotto à un «ami»?

La basilique d’Assise a été inscrite au patrimoine de l’UNESCO en 2000. Trois ans auparavant, un tremblement de terre (le 26 septembre 1997) avait endommagé la ville et particulièrement la basilique Saint-François, dont le toit de la basilique supérieure tue quatre personnes1 en s’effondrant. Deux années de travaux sont nécessaires pour la rendre au public et aux fidèles.

Restaurateur en chef de la basilique, Sergio Fusetti, a déclaré que l’image diable peut avoir été une blague de Giotto visant quelqu’un avec qui il s’était querellé.

Source: 20minutes Online

diablo2.JPG

diablo.JPG