Deux imams gays : « Être homo et musulman n’est pas incompatible »

Deux imams ouvertement homosexuels ont participé, samedi 9 octobre 2010, à Paris, à une assemblée de militants homos musulmans venus du monde entier, et notamment du Maghreb. Leur message : être homo et musulman n’est pas incompatible. Qu’en pensent nos théologiens, réputés pour leur interprétation tolérante des textes de l’Islam ?

«Il est possible d’être un bon musulman tout en étant homosexuel», affirme l’imam Moulana Muhsin Hendricks, d’Afrique du Sud, le seul imam au monde avec Daayiee Abdullah, de Washington, à assumer publiquement son homosexualité.

Samedi, ils étaient tous les deux à Paris, sous haute protection policière, pour participer à la première Conférence internationale des associations homos musulmanes (Calem).

Réconcilier foi et sexualité
 

«Être un bon musulman signifie être en paix dans son cœur et son âme, explique Daayiee Abdullah. Il faut atteindre le point où deux pôles de sa vie, sa foi et sa sexualité, sont réconciliés. Et mon étude personnelle du Coran m’a montré que c’était possible.»
Pour les deux religieux, rien dans le Coran ne condamne l’homosexualité et ceux qui le font en son nom se trompent d’interprétation. Pourtant, ils confient que «la communauté musulmane n’est pas forcément prête à accepter les différences » et qu’en retour, « l’Islam est souvent mal perçu par la communauté LGBT».
Pour «jeter des ponts entre les communautés» et donner «le droit d’être gay et musulman», l’imam Hendricks a créé il y a 13 ans en Afrique du Sud The Inner Circle, la seule association d’envergure internationale d’homos musulmans. Sa mission : «lutter contre l’intériorisation de l’homophobie qui conduit au suicide certains musulmans homos et contre les mariages forcés et la pression sociale qui pousse des homos à mener une double vie».
D’autres associations du même genre étaient représentées à la rencontre de Paris, telle

 Homos musulmans de France (HM2F), 

organisatrice de la rencontre. 
Sachant que dans certains pays musulmans, l’homosexualité est assimilée à un crime passible de sanctions pénales pouvant aller jusqu’à la peine capitale, comme en Iran, nombre des militants homos musulmans présents à Paris ont préféré garder l’anonymat, comme dans leurs pays d’origine.   
Il est sûr «qu’un jour, tous les pays musulmans accepteront les homos», prédit Moulana Muhsin Hendricks. Qui s’empresse cependant de tempérer son optimisme : «Mais ça prendra du temps, je ne sais pas si je serai encore en vie pour le voir.»

Oubrou : un imam pro-homos
 

Nos confrères de ‘‘Rue 89’’ ont interviewé un imam français d’origine maghrébine, Tareq Oubrou, imam de Bordeaux, qui s’était distingué en signant en mars 2010 l’appel mondial contre l’homophobie. 
Pour justifier son geste, l’imam a expliqué : «Je ne vais pas faire de l’autisme religieux et faire comme si l’homosexualité n’existait pas.

L’appel était contre la violence subie par ceux qui ne s’inscrivent pas dans la pratique sexuelle majoritaire. Notre société a besoin de paix. Je ne veux pas que ma religion soit associée à la violence, sinon cela impactera négativement sur la société. Et moi, je suis responsable de ma communauté. Je ne veux pas que les musulmans soient stigmatisés comme antisémites ou homophobes.»
L’homosexualité n’est-elle pas interdite par l’Islam ? Réponse du théologien : «sa pratique n’est pas préconisée par l’Islam, mais les musulmans homosexuels sont des musulmans à part entière. Le fait de les stigmatiser, de les violenter, de les harceler est antinomique avec l’éthique commune.»

Les théologiens qui condamnent l’homosexualité et les juges qui prononcent des peines de mort à l’encontre des homos font «une lecture de l’Islam qui repose sur des hadiths non authentiques», explique Oubrou. Ainsi, le hadith qui dit : «Lorsque deux hommes couchent ensemble, le trône de Dieu est ébranlé» serait, selon lui, «apocryphe, c’est-à-dire inventé.»
«Aucun texte univoque, authentique, ne fait mention d’une quelconque sanction contre les homosexuels», explique l’imam de Bordeaux. Certes, concède-t-il, «éthiquement parlant, le Coran n’admet pas l’homosexualité», affirme Oubrou.  
Qu’en pensent nos théologiens, réputés pour leur interprétation tolérante des textes de l’Islam ? On serait bien curieux d’entendre leur avis sur cette question.

I. B. pour le site Kapitalis.com

Sources : Têtu.com, Respectmag.com, Rue89

1 Commentaire

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire

  • L’homosexualité Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

    L’homosexualité est clairement interdite dans l’islam et fait partie des grands péchés comme le montrent le Coran, les ahadiths authentiques et le consensus de la communauté.

    1 – Dans le Coran

    Allah a dit dans la sourate Al Chou’ara n°26 versets 165 et 166: « Allez vous accomplir l’acte sexuel avec les mâles de ce monde ? Et vous délaissez les épouses que votre Seigneur a crée pour vous? Mais vous êtes plutôt un peuple de transgresseurs ».

    قال الله تعالى : أَتَأْتُونَ الذُّكْرَانَ مِنَ الْعَالَمِينَ / وَتَذَرُونَ مَا خَلَقَ لَكُمْ رَبُّكُمْ مِنْ أَزْوَاجِكُم بَلْ أَنتُمْ قَوْمٌ عَادُونَ
    (الشعراء ١٦٥ و ١٦٦)

    Allah a dit dans la sourate Naml n°27 versets 54 et 55 : « Et Lot quand il a dit à son peuple: vous livrez-vous à la turpitude alors que vous savez? Allez vous assouvir vos désirs avec des hommes au lieu des femmes? Mais vous êtes plutôt un peuple d’ignorants »

    قال الله تعالى : وَلُوطًا إِذْ قَالَ لِقَوْمِهِ أَتَأْتُونَ الْفَاحِشَةَ وَأَنتُمْ تُبْصِرُونَ / أَئِنَّكُمْ لَتَأْتُونَ الرِّجَالَ شَهْوَةً مِّن دُونِ النِّسَاء بَلْ أَنتُمْ قَوْمٌ تَجْهَلُونَ
    (النمل ٥٤ و ٥٥)

    Allah a dit dans la sourate Al Ankabout n°29 versets 28 et 29: « Et Lot quand il a dit à son peuple: certes vous commetez une turpitude concernant laquelle personne dans l’univers ne vous a précédé. Allez vous avoir des rapports sexuels avec des hommes ? ».

    قال الله تعالى : وَلُوطًا إِذْ قَالَ لِقَوْمِهِ إِنَّكُمْ لَتَأْتُونَ الْفَاحِشَةَ مَا سَبَقَكُم بِهَا مِنْ أَحَدٍ مِّنَ الْعَالَمِينَ / أَئِنَّكُمْ لَتَأْتُونَ الرِّجَالَ
    (العنكبوت ٢٨ و ٢٩)

    Allah a dit dans la sourate Al A’raf n°7 verset 80 et 81: « Et Lot quand il a dit à son peuple: Allez vous commettre une turpitude concernant laquelle personne dans l’univers ne vous a précédé? Certes vous assouvissez vos désirs charnels avec des hommes et pas avec des femmes. Mais vous êtes plutôt un peuple outrancier ».

    قال الله تعالى : وَلُوطًا إِذْ قَالَ لِقَوْمِهِ أَتَأْتُونَ الْفَاحِشَةَ مَا سَبَقَكُم بِهَا مِنْ أَحَدٍ مِّن الْعَالَمِينَ / إِنَّكُمْ لَتَأْتُونَ الرِّجَالَ شَهْوَةً مِّن دُونِ النِّسَاء بَلْ أَنتُمْ قَوْمٌ مُّسْرِفُونَ
    (الأعراف ٨٠ و ٨١)

    2 – Dans la Sounna

    D’après Ibn Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Maudit est celui qui insulte son père, maudit est celui qui insulte sa mère, maudit est celui qui égorge pour un autre qu’Allah, maudit est celui qui change les limites des terres (*), maudit est celui qui égare un aveugle du chemin, maudit est celui qui a un rapport sexuel avec un animal, maudit est celui qui pratique l’acte du peuple de Lot ».
    (Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5891)

    (*) C’est à dire que si il y a une chose qui fait la limite entre deux terrains, celui qui bouge cette limite afin de s’accaparer injustement une partie de la terre de son voisin est maudit.

    عن بن عباس رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : ملعون من سب أباه ، ملعون من سب أمه ، ملعون من ذبح لغير الله ، ملعون من غير تخوم الأرض ، ملعون من كمه أعمى عن طريق ، ملعون من وقع على بهيمة ، ملعون من عمل بعمل قوم لوط
    (رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٨٩١)

    D’après Jabir Ibn Abdillah (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Certes ce dont j’ai le plus peur pour ma communauté est l’acte du peuple de Lot ».
    (Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1457 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

    عن جابر بن عبد الله رضي الله عنهما ، قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : إن أخوف ما أخاف على أمتي عمل قوم لوط
    (رواه الترمذي في سننه رقم ١٤٥٧ و حسنه و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)

    D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Maudit est celui qui commet l’acte du peuple de Lot, maudit est celui qui commet l’acte du peuple de Lot, maudit est celui qui commet l’acte du peuple de Lot, maudit est celui qui sacrifie pour autre qu’Allah, maudit est celui qui a un rapport sexuel avec un animal, maudit est celui qui se comporte mal avec ses parents, maudit est celui qui change les limites de la terre et maudit est celui qui prétend descendre d’autres que de ses parents ».
    (Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2420)

    عن أبي هريرة رضي الله عنه أن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال : ملعون من عمل عمل قوم لوط ملعون من عمل عمل قوم لوط ملعون من عمل عمل قوم لوط ملعون من ذبح لغير الله ملعون من أتى شيئا من البهائم ملعون من عق والديه ملعون من غير حدود الأرض ملعون من ادعى إلى غير مواليه
    (رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٤٢٠)

    D’après Ibn Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Allah ne regarde pas un homme qui a un rapport avec un homme ou avec une femme par son derrière ».
    (Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1165 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

    عن بن عباس رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : لا ينظر الله إلى رجل أتى رجلا أو امرأة في الدبر
    (رواه الترمذي في سننه رقم ١١٦٥ و حسنه و حسنه أيضا الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)

    D’après Ibn Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui que vous trouvez qui pratique l’acte du peuple de Lot, alors tuez celui qui pratique l’acte et celui sur qui il est pratiqué (*) ».
    (Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°4462 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

    (*) Je précise et j’insiste sur le fait que les peines prescrites de l’Islam ne peuvent être appliquées que par un gouverneur musulman ou par une personne qu’il aura nommé pour cela et pas par des personnes du commun.
    Il est donc strictement interdit de porter atteinte physiquement à ces gens.

    عن ابن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من وجدتموه يعمل عمل قوم لوط فاقتلوا الفاعل والمفعول به
    (رواه أبو داود في سننه رقم ٤٤٦٢ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)

    3 – Le consensus de la communauté

    L’imam Al Bayhaqi (mort en 458) a dit dans son ouvrage Al Sounan Al Koubra vol 8 p 402: « Chapitre: Ce qui est rapporté concernant l’interdiction de l’homosexualité et l’interdiction d’avoir un rapport sexuel avec un animal en plus du fait que ces deux choses sont interdites par consensus ».

    L’imam Al Qortobi (mort en 671) a dit dans son Tefsir vol 9 p 274: « Les savants sont en divergence sur la manière dont doit être appliquée la peine à celui qui a commis le péché de l’homosexualité après avoir été en consensus sur l’interdiction de ceci ».

    L’imam Dhahabi (mort en 748) a dit dans son ouvrage Al Kabair p 201: « Les musulmans sont en consensus sur le fait que l’homosexualité fait partie des grands péchés ».

    Remarque importante:
    Ce qui a été cité précédemment concerne les relations sexuelles entre hommes, c’est ceci que l’on appelle ‘اللواط ‘ en langue arabe
    Mais les relations sexuelles entre femmes que l’on appelle en arabe ‘ السحاق ‘ même si elles sont moins graves font aussi partie des grands péchés comme l’a mentionné l’imam Ibn Hajar Al Haytami (mort en 973) dans son ouvrage Al Zawajir An Iqtiraf Al Kabair vol 2 p 152.