C’est lors d’une interview pour le magazine McLean’s sur le thème de lalaïcité au Québec que Céline Dion s’est exprimée sur le thème de l’islam.

Céline Dion s’est exprimée sur un ton moralisateur et plein de préjugés : «  Si vous allez dans un hôpital du Québec, vous devez vous adapter à nos règles ; vous vivez au Québec, qui vous a ouvert les portes pour que vous viviez dans un monde meilleur  »

Elle n’est pas opposée au voile mais elle pense que les musulmanes ne pourraient s’intégrer que par le retrait de ce dernier.

Pleine de préjugés, elle avance que le Québec ouvre ces portes à ces femmes qui ont quittés des pays d’infortune. Selon elle, ces dernières peuvent bien ôter leurs voiles pour ce pays qui les a accueilli.

Céline Dion redouble de préjugés à l’égard des musulmanes, elle poursuit avec :

«  Lorsqu’on va chez le médecin, si ce professionnel est un homme ou une femme, on vient voir un médecin. Personne ne peut invoquer le fait que sa religion ne permet pas de voir un homme ou une femme médecin  ».

«  Si le médecin est gay, [elle n’aurait] aucun problème avec cette situation  ».

«  Les femmes qui croient en leurs coutumes doivent s’adapter à leur pays d’accueil  ».

«  La présence de protestants et de femmes voilées en milieu scolaire ne doit pas forcer le retrait des signes catholiques et des arbres de Noël  ».

Nous ne pouvons que contester des propos comme ceux cités par Céline Dion. Cette dernière donne une image erronée de la femme musulmane. Pour certaines, elles souhaitent seulement porter leurs voiles et s’épanouir religieusement dans le pays qu’elles ont choisi.

Ces propos sont acheminés à travers le monde et peuvent représenter une menace pour l’image de la femme musulmane qui est montrée du doigt comme une conquérante qui souhaite imposer ses croyances.Céline Dion devrait cesser ses clichés et comprendre que chacun est libre de pratiquer sa religion dans le pays qu’il a choisi…