Une candidate Miss Belgique: « J’ai été victime de l’affaire Charlie Hebdo »

À chaque élection de Miss Belgique ses traditionnelles polémiques. Cette année, c’est la candidate Kawtar Riahi Idrissi qui défraie la chronique. Originaire de Ninove, la jeune femme a loupé le podium et justifie cela de manière très particulière. « J’ai été victime de racisme et de l’histoire de Charlie Hebdo ».

Si l’on en croit Kawtar, un membre du comité Miss Belgique aurait confié cela à l’un de ses proches.

« Ils m’ont pas mise dans le top 3 car je suis d’origine maghrébine et que j’ai été victime de l’histoire de Charlie. Voici la raisons #racisme » (sic), peste-t-elle sur Facebook.

« On ne peut pas nous accuser de racisme »
Charline Devos, présidente du comité, a catégoriquement démenti les allégations de la candidate d’origine marocaine.

« Nous avons déjà eu des Miss avec des origines turques, tchèques ou congolaises. Nous avons eu trois dauphines ces dernières années avec des origines maghrébines. On ne peut certainement pas nous accuser de racisme. C’est stupide de dire qu’elle est victime de l’affaire Charlie. En plus, Kawtar a eu le prix de la Miss la plus sympa, choisie par les candidates », assure-t-elle dans Sudpresse.

Le message publié par Kawtar a été retiré de sa page Facebook.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire