Un fonctionnaire indien, qui ne s’était plus présenté sur son lieu de travail depuis près d’un quart de siècle, a été licencié, a annoncé jeudi le gouvernement indien.

L’ingénieur AK Verma n’avait plus été aperçu sur son lieu de travail, au département des travaux publics, depuis le mois de décembre 1990.

Pendant tout ce temps, le fonctionnaire a joué sur les prolongations de congé, n’a jamais été sanctionné et a défié sa direction pour ne pas travailler”, a rapporté le gouvernement indien dans un communiqué.

En 1992 déjà, une enquête l’avait reconnu coupable d'”absence volontaire”. Mais il aura fallu deux décennies pour que le gouvernement prenne des mesures à son encontre. Le ministre du Développement urbain Venkaiah Naidu est finalement intervenu pour licencier Verma.

La bureaucratie indienne est réputée pour son laxisme au travail, ses retards et ses tracasseries administratives. Les lois indiennes sur le travail sont également très strictes en matière de licenciement.

Le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi tente de changer cette culture dans les services publics. Des ministres ont effectué eux-mêmes des contrôles inopinés dans leurs départements.