Selon une source, cette rencontre avec l’ex vice premier ministre et ministre des affaires étrangères belge s’inscrit dans le cadre des contacts diplomatiques initiés par l’Union Européenne en vue d’une solution apaisée sur la crise politique actuelle en RDC.

Certes, depuis la clôture du dialogue convoqué par Joseph Kabila, facilité par l’Union Africaine et qui a abouti par la signature d’un l’Accord le 18 octobre dernier à Kinshasa, la communauté internationale dans son entièreté continue d’exhorter le gouvernement et le Rassemblement dirigé par Étienne Tshisekedi à nouer plus le contact enfin de parvenir à un compromis plus large en vue de l’organisation des élections apaisées dans un délai consensuel en RDC. Pour rappel, l’ex commissaire européen était l’un des principaux soutiens du président Kabila. Depuis il a pris ses distances non sans critiquer ouvertement la gouvernance de son protégé.