Kabila: Lucha et Filimbi, ils sont manipulés par l’étranger

Dans son discours devant le Congrès ce mardi 15 novembre, le président Kabila n’a pas été du tout tendre envers les mouvements d’éveil civique: Lucha (lutte pour le changement) et Filimbi. Pour le chef de l’État, ils sont manipulés par l’étranger. Kabila les qualifie de mouvement qui...

Dans son discours devant le Congrès ce mardi 15 novembre, le président Kabila n’a pas été du tout tendre envers les mouvements d’éveil civique: Lucha (lutte pour le changement) et Filimbi. Pour le chef de l’État, ils sont manipulés par l’étranger. Kabila les qualifie de mouvement qui applique de stratégies insurrectionnelles. Maintenant que le président Kabila a livré sa pensée profonde sur les mouvements citoyens, ceux-ci doivent s’attendre à être rudoyé par les forces de sécurité. Kabila justifie la manipulation de cette jeunesse parce qu’elle est exclue économique. Elle est donc vulnérable. Il a promis un programme d’insertion économique en faveur de la jeunesse. Cette promesse va-t- elle étouffer l’expansion des mouvements citoyens? «Un véritable coup d’épée dans l’eau» répond sous couvert d’anonymat un membre de la Lucha qui dit que le désir dans changement.est profond dans le pays. C’est à Kabila de le comprendre et de s’adapter et non le contraire conclut-il.

Adolphe Muderhwa

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire