Une ligne rouge franchie par le président du comité des sages du rassemblement vite recadré par la MP dans une réaction robuste . « La majorité présidentielle tient à exprimer sa réelle préoccupation et sa profonde indignation contre les propos cyniques d’ un leader, prétendant candidat président de la République, qui s’ est révélé sans cœur et sans loi face aux souffrances de la population Kinoise », dénonce le porte-parole de la plateforme présidentielle dans un communiqué.

La MP considère ce message comme un appel à la haine, à la destruction et à la désobéissance des lois de la République. «  Il bafoue allégrement les dispositions de la constitution en matière d’ accession au pouvoir et de la loi sur l’ opposition », s’ indigne André Atundu. Et de poursuivre «…  Ainsi seule compte pour le président du rassemblement, son projet séditieux de la prise du pouvoir d’ État par la violence au prix de la violation de la constitution et de nouvelles victimes qu’ il appelle de tous ses vœux… ».

Une attitude que la MP qualifie d’ un « radicalisme arrogant » qui ne contribue nullement à l’ apaisement de la vie politique et à la recherche d’ un consensus sur les élections. La Majorité présidentielle demande au président du Rassemblement de faire preuve de retenue pour donner une chance à l’ aspiration Kinoise à la paix.

Jean Pierre Kayembe