Type to search

Actualité En continu

Thomas Luhaka et le MLC-Libéral appellent à un sursaut patriotique !

Share

D’où, un appel est lancé tant à la population qu’aux initiateurs de la manifestation politique qui a tourné au vinaigre ainsi qu’aux  délégués des composantes qui participent au dialogue. Les uns et les autres doivent, avant tout, privilégier les intérêts vitaux  de la nation. Le MLC-Libéral  croit qu’au-delà des clivages et divergences, seule la poursuite de l’intérêt supérieur de la Nation doit être considérée comme le mobile des réflexions et l’objectif de toute action. Ainsi, ce parti appelle-t-il au calme ainsi qu’à l’apaisement des esprits. En définitive, cette formation politique chère à Luhaka invite toutes les forces politico-sociales restées en dehors du dialogue à s’inscrire dans ce schéma.  Car, ce n’est que par cette voie royale  que le blocage du processus électoral pourrait être décanté.

MOUVEMENT POUR LA LIBERATION DU CONGO/LIBERAL

MLC/LIBERAL

‘’AVEC DIEU, NOUS FERONS DES EXPLOITS ‘’

LE SECRETAIRE GENERAL

COMMUNIQUE DE PRESSE

  1. Le Mouvement pour la Libération du Congo/Libéral, MLC-Libéral en sigle, est profondément affligé par les violences horribles et barbares qui se sont déroulées du 19 au 20 septembre 2016, et qui ont occasionné mort d’hommes, pillages et destructions méchant
    es à Kinshasa.
  2. Le MLC-Libéral, tout en adressant ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes, condamne avec fermeté,  ces actes de barbarie et de vandalisme, qui constituent la négation de la liberté, de la paix, de la tolérance, du patriotisme, tous, fondement et socle de la démocratie.
  3. Le MLC-Libéral constate avec indignation, qu’alors que les douleurs de la Patrie ne se sont pas encore effacées et que nos plaies demeurent fraîches, à la suite des derniers assassinats macabres de nos Compatriotes à Beni par des forces obscures, voilà que l’extrémisme aveugle et l’intolérance politique viennent nous endeuiller, au moment même où les Congolaises et Congolais, épris de paix et de l’amour de la Patrie, se réunissent au Dialogue National, pour définir ensemble,  les pistes de solutions consensuelles aux défis que nous impose le blocage du processus électoral.
  4. Le MLC-Libéral rappelle qu’à la suite de l’initiative du Chef de l’Etat d’engager la Nation vers la voie du Dialogue, il n’a jamais cessé,  depuis plus d’une année,  d’exhorter la classe politique et les forces vives, à ‘’privilégier le Dialogue, pour éviter la confrontation ‘’.
  5. Aujourd’hui,  le résultat du choix de la confrontation que certains compatriotes ont opérée est sans appel : le sang des nombreux innocents a coulé, les symboles de la démocratie et des valeurs morales de la société que sont les sièges des partis politiques et les écoles sont détruits, les symboles de la justice que sont les parquets et les tribunaux saccagés et incendiés, les outils de production et de distribution économique pillés… Le MLC-Libéral lance donc, un appel pressant au calme et à l’apaisement des esprits, et invite les uns et les autres autour du Dialogue, seule voie possible pour sortir la Nation de l’impasse politique actuelle.
  6. Enfin, tirant les leçons de ces événements et après évaluation à mi-parcours des travaux, le MLC-Libéral invite les Délégués de toutes les composantes engagées au Dialogue National, à se surpasser par respect pour le sang versé, afin d’ôter tout prétexte fallacieux aux fondamentalistes politiques qui planifient le chaos sociopolitique, dans le vain espoir de tirer des  dividendes politiciens égoïstes.

Dans ce contexte, le MLC-Libéral pense, qu’au-delà de nos clivages et divergences, seule la poursuite de l’intérêt supérieur de la Nation doit être considérée comme le mobile de nos réflexions et l’objectif de notre action.

C’est de cette manière que la Nation, réunie au Dialogue National, pourra honorer la mémoire des victimes de ces journées lugubres.

‘’Avec Dieu, nous ferons des exploits’’.

Fait à Kinshasa, le 21 septembre 2016

Pour le MLC-Libéral,

Jean-Didier MASAMBA MALUNGA

Tags:

Laisser un commentaire