Les Etats-unis proteste et menace contre l’agresion de Thomas Perriollo

Le gouvernement américain a protesté lundi contre le harcèlement présumé de Tom Perriello, son envoyé spécial dans la région africaine des Grands Lacs, par les autorités de la République démocratique du Congo (RDC).

Les Etats-Unis sont « choqués et extrêmement préoccupés par l’obstruction physique et les agressions verbales » dont M. Perriello a été la cible dimanche en quittant l’aéroport N’djili de Kinshasa, a déclaré dans un communiqué John Kirby, porte-parole du Département d’Etat américain. « Le gouvernement américain proteste dans les termes les plus forts contre le traitement réservé à son envoyé », selon le communiqué. Durant son séjour à Kinshasa, M. Perriello a rencontré toutes sortes de personnalités du gouvernement, de l’opposition, de la société civile et des organisations internationales, afin de les encourager à participer au dialogue qui vise à organiser des élections présidentielles aussi vite qu’il sera techniquement possible, a déclaré M. Kirby.

Les Etats-Unis considèrent que tous ceux qui se sont rendus coupables de violences ou d’actes de répression doivent rendre des comptes. Ils restent prêts à imposer de nouvelles sanctions ciblées en RDC, a-t-il souligné. M. Kirby a également exprimé sa déception face à l’échec de la Commission électorale de RDC à annoncer lundi un calendrier électoral, comme le demandait pourtant la constitution. Au moins 17 personnes, dont trois policiers, ont été tués lundi dans de violents heurts entre la police et les manifestants à Kinshasa. Fin

2 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire

  • Que ce M. Perriello aille se jeter dans l’ocean, car c’est un envoyé de ceux qui aiment le bin de sang dans notre pays, après avoir allumer le feu au congo par ces propos de viollence voila ce que nous venons de subir par le soit disant marche de l’opposition, ça leur fait bcp de plaisir.

    • Que ce M. Perriello n’est pas saint pour être blanchi par USA car c’est un envoyé de ceux qui aiment le bin de sang dans notre pays, après avoir allumer le feu au congo par ces propos de viollence voila ce que nous venons de subir par le soit disant marche de l’opposition, ça leur fait bcp de plaisir.



Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/directc/public_html/wp-includes/functions.php on line 3831