On ignore jusqu’ici l’origine réelle de cet incendie. Cependant, le député Franck Diongo et ses proches n’ont pas mis des gants pour dénoncer “un terrorisme d’État”.

Pour le moment la police nationale sous la conduite du général Kanyama a fait une descente sur l’avenue de l’Enseignement pour faire l’état des lieux et sécuriser les partis de l’opposition.