L’Union européenne appelle tout les partis à faire preuve de retenue. Elle rappelle la responsabilité individuelle de tous les acteurs, y compris des responsables des institutions chargées de la justice et de la sécurité qui doivent agir en strict respect de l’Etat de droit et des droits de l’homme.
La crise ne saurait être résolue par la violence, quelques soit  la source d’où elle vienne. Les faits de cette journée rappellent l’extrême urgence de parvenir à la conclusion d’un dialogue politique inclusif, et substantiel dont les résultats seront respect des Principes Constitutionnels ainsi que de la résolution 2277 du Conseil de Sécurité de l’ONU.
Il est nécessaire que le calendrier électoral soit connu, plus vite et que le rapport des élections présidentielle et législatives soit aussi possible.
Entre-temps, les libertés Fondamentales doivent être respectées, en particulier en ce qui concerne les médias, les forces politiques et la société civile.