Pour Vital Kamerhe, co-modérateur pour le compte de l’opposition, il faut « à tout prix » que la date de la présidentielle soit « clairement mentionnée » dans l’accord final.

« Non », rétorque la Majorité présidentielle. Pour la famille politique du président Joseph Kabila: « seule la Commission Electorale Nationale Indépendante +CENI+ pourra publier ultérieurement un calendrier » à cet effet.