Sit-in du Rassemblement : le gouverneur Kimbuta donne son d’accord !

Le « Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement » vient d’obtenir le quitus du Gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango,  pour son sit-in prévu le lundi 19 septembre 2016 devant le siège de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) à Kinshasa.

 A travers ces actions, cette méga plate-forme de l’opposition  veut rappeler le préavis donné au président Kabila, « locataire du Palais de la Nation », par son leader, Etienne Tshisekedi, lequel court du 19 septembre au 19 décembre 2016.
A en croire Lisanga Bonganga, un des membres du Conseil des Sages du Rassemblement, qui a pris part à la réunion organisée par le numéro un de la capitale à l’intention des organisateurs du sit-in de lundi, l’autorité urbaine a pris acte de leur  pour organiser ces activités pacifiques en conformité avec la Constitution du pays.
Il a fait savoir qu’une rencontre est prévue ce vendredi entre leur délégation et le patron de l’Hôtel de ville de Kinshasa pour des dispositions pratiques, notamment l’itinéraire à suivre par les manifestants ainsi que leur encadrement par les forces de l’ordre, afin d’éviter tout dérapage.
On rappelle à ce sujet la controverse survenue entre l’Hôtel de Ville et l’Opposition en mai dernier à propos de l’itinéraire que devait emprunter la marche de l’opposition contre l’Arrêt de la Cour Constitutionnelle autorisant le président Kabila à demeurer au pouvoir au-delà du 19 décembre 2016 en cas de non tenue de l’élection présidentielle. Cela avait entraîné des échauffourées entre la police et les manifestants de l’opposition.
Nous osons croire qu’à la réunion de ce vendredi 15 septembre 2016, toutes les zones d’ombres seront clarifiées pour que le sit-in de l’opposition se déroule sans incident, à l’instar de l’accueil du président de l’UDPS lors de son retour à Kinshasa, le mercredi 27 juillet, après deux années passées à Bruxelles pour des raisons de santé.
DECLARATION DU RASSEMBLEMENT
Le Conseil des Sages, réuni ce mardi 13/09/2016, autour de son Président, Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, a examiné la situation politique du pays.
Le Rassemblement constate qu’en dépit de l’exigence de décrispation de la situation politique, le régime de Joseph KABILA poursuit sa politique de provocation et de répression, par l’intensification des actes de restriction de l’espace politique et la démultiplication des atteintes aux droits de l’homme et aux libertés publiques.
A ce titre, le Rassemblement condamne les atteintes aux droits de l’Honorable MWANDO NSIMBA, Président du G7, membre du Conseil des Sages du Rassemblement, qui a été empêché dans sa Iiberté d’aller et venir de se rendre à Kalemie, par ailleurs sa circonscription électorale.
Le Rassemblement réprouve cette énième atteinte aux droits de l’opposition qui souligne le manque de volonté à la décrispation politique.
Le Rassemblement réitère son appel au peuple congolais de se prendre en charge, en répondant massivement, au pays comme à l’étranger, au mot d’ordre de mobilisation générale par des « sit in» en date du 19/09/2016 devant la CENI et les postes diplomatiques à l’étranger afin d’exiger la convocation immédiate et sans délai du scrutin présidentiel ( art.73) et signifier à Joseph KABILA son préavis de 3 mois qui prend effet le 19/09/2016 et se termine le 19/12/2016, date à laquelle expire le 2ème et dernier mandat de Joseph KABILA à la tête de la République Démocratique du Congo.
Fait à Kinshasa, le 13 septembre 2016
 
Le Président du Conseil des Sages
Etienne Tshisekedi wa Mulumba

1 Commentaire

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire