Il a fait cette annonce après que la majorité présidentielle et la frange de l’opposition qui participe à ce dialogue se sont mises d’accord sur la séquence des élections. Les deux camps ont convenu que la présidentielle, les législatives nationales et provinciales aient lieu le même jour.

Vital Kamerhe et Alexis Thambwe Mwamba, co-modérateurs pour les deux camps ont confirmé  cet arrangement.

 

Pour Kodjo, les deux parties peuvent reprendre les travaux. «Un accord a été trouvé sur la question de la séquence des élections. Et à la suite de cela, nous pouvons espérer continuer nos travaux», a dit le facilitateur.

Lundi dernier, l’opposition avait suspendu sa participation au dialogue étant donné que cette question de l’ordre des scrutins divisait les deux parties. La majorité tenait à l’organisation des élections locales d’abord, puis la présidentielle, mais de son côté, l’opposition privilégiait la présidentielle.

O.M