Kengo wa Dondo : « Le dialogue n’est ni un parlement, ni une assemblée constituante »

Dans son discours d’ouverture de la session de septembre de la chambre haute du parlement, ce jeudi 15 septembre 2016, au Palais du peuple, le président du Sénat Léon Kengo wa Dondo a lâché « Le dialogue n’est ni un parlement ni l’Assemblée constituante pour renverser l’ordre institutionnelle existant ».

Léon Kengo a déclaré que le peuple tient au respect de la Constitution, par conséquent, le dialogue doit rester dans les limites du respect de la loi fondamentale.

« C’est cela le vœu de la population qui tient au respect de la constitution et des institutions qui en sont issues », a indiqué Léon Kengo wa Dondo, dans son discours d’ouverture de la session ordinaire au Sénat.

Soulignant qu’un accord sera trouvé à la suite du dialogue politique, M. Kengo salue « le compris » trouvé entre majorité et opposition sur l’ordre des élections à organiser en RDC.

Notons que le speaker de la chambre haute du parlement congolais participe au Dialogue comme personnalité. Celui qu’on surnomme « L’homme de rigueur » tient au respect de la Constitution qui lui donne le droit de prendre le fauteuil présidentiel, en cas de vacance au sommet de l’État pour organiser les élections dans les 120 jours.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire