Très tôt ce matin, la police a été appelée après des coups de feu dans un appartement situé à East Finchley dans les quartiers du nord de Londres. Elle y a découvert deux personnes blessées par balle. Ces personnes ont été identifiées comme Annie Ekofo, 52 ans, mère de 9 enfants et son neveu Beverly 21 ans. Les deux personnes ont succombé à leur blessures avant leur transport à l’hôpital.

Il semblerait qu’au moment de l’attaque, tous les membres de la famille étaient présents dans l’appartement. Un gan composé 5 personnes a fait irruption au domicile, tirant sur Beverly et sa tante.

La famille de victimes décrit Annie, comme une femme sans histoire, une mère pour tous, arrivée en Grande bretagne au début des années 90. Beverly ne vivait pas dans l’appartement mais passait juste cette nuit avec sa famille.

Du côté de la police, une enquête a été lancée et aucune piste n’est écartée.

La ville de Londres connaît beaucoup de règlement de compte entre jeunes. Plusieurs meurtres sont enregistrés chaque année. Le nombre d’homicides est passé de 88 en 2014 à 118 en 2015. Entre 1990 et 2000, ce chiffre était de près de 200 par an. Le taux dans la communauté noire est particulièrement élevé. Le phénomène de gang est encore très présent.