Le ministère fait état de 27.449 demandes enregistrées et d’un taux de 85,53% d’avis favorable.

D’après le document, ce sont les Syriens qui ont bénéficié le plus de ce geste des autorités marocaines, puis les Sénégalais, ensuite les ressortissants de la République démocratique du Congo (RDC) et enfin ceux de la Côte d’Ivoire.

Le communiqué signale qu’outre ces régularisations, le gouvernement marocain a également adopté un programme de retour volontaire qui a touché 21.073 migrants, notamment en provenance du Sénégal, du Nigeria, du Mali et du Cameroun. Au total, 36 pays étaient concernés par ce dispositif, indique le ministre marocain.