Il était 19h quand les deux clubs, l’un de kasa-Vubu du nom de Gueda et l’autre de Matonge, qui s’appelle Marseille, se sont séparés en queue de poisson. C’était à l’issue d’un combat les opposant, à l’espace YMCA, situé le long de l’avenue Kasa-Vubu, dans au quartier Matonge, dans commune de Kalamu.

Tout est parti d’un point que l’arbitre avait accordé à un club. Cela n’a pas plu à l’autre formation sportive. La bagarre a éclaté dans le quartier, faisant fuir jusqu’aux passants, sans oublier les habitants qui se cachaient dans leurs maisons, pour être épargné de jets de pierres et bouteilles que les bagarreurs tenaient en mains.  » Ça n’a pas été facile de sortir sur les avenues de peur d’embrasser une pierre ou une bouteille à la tête car les bagarreurs étaient munis de tout ne voulaient même pas voir une personne sur l’avenue  » ont témoigné les témoins.

Il faut signaler que les bagarreurs, partis de la place YMCA , ont joué des poings et se sont pourchassés à travers plusieurs artères de Kinshasa, notamment les avenues Lodja, Inzia, Kandakanda , Lokolama, Oshwe, Masi-Manimba, Luozi, Tshikapa ou encore Mpozo.

Le plus étonnant est que pendant tout le temps de l’affrontement entre les deux groupes, soit de 19h à 20h, aucun agent de la police nationale congolaise n’est intervenu sur les lieux du  » spectacle « , alors que non loin de là, précisément avenue Kandakanda, dans la commune de Kasa-Vubu, il y a un poste de police. Il y a également un autre poste de police avenue Mpozo, au quartier Matonge.

Par Thony Kambila